7 conseils pour manger mieux sans exploser son budget !

Manger mieux sans se ruiner manger vivant

Si vous souhaitez manger sainement alors que vous avez un petit budget, cet article est fait pour vous !

Laissez moi tout d’abord vous expliquer très brièvement l’histoire des dépenses alimentaires des français, cela vous permettra de comprendre la suite de l’article….

Selon les chiffres de l’INSEE, la part des dépenses dédiées à l’alimentation des ménages est passée de 34,6% en 1960 à 20,4% en 2014. Soit une diminution de plus 42 % (15 points) en 50 ans.

Pourquoi une telle diminution ? La raison est simple : les prix des aliments vendus en grande surface ont énormément baissé avec l’essor industriel des années 50.

Tout comme les voitures, la nourriture commence à cette époque à être produite massivement à la chaîne. Cela a très vite pour conséquence de diminuer le coût de production et donc de faire chuter les prix de la nourriture.

Grandes surfaces = Nourriture LowCost

Pour augmenter ses rendements, l’industrie agroalimentaire conventionnelle (non-biologique) à commencé à utiliser des engrais et des pesticides chimiques (c’était d’ailleurs un très bon moyen pour recycler les stocks d’armes chimiques accumulés lors de la guerre).

Nourriture industrielle chaîne

Cela nous a permis de produire plus et à moindre coût !

Nous payons moins cher certes, mais pour des produits d’une qualité médiocre fabriqués à la chaîne par des machines.
Une nourriture fade à laquelle on rajoute du sucre, du sel, de l’huile et des additifs chimiques pour transformer un aliment imbouffable en un produit gustativement acceptable.

Les prix affichés en grandes surfaces sont devenus pour nous la référence absolue !
Ils ne faudrait surtout pas acheter plus cher, on n’est pas des pigeons, hein ?!

Dans ce contexte, se remettre à manger de la nourriture de qualité et Biologique peut paraître ridicule si on compare son prix à celui de la nourriture traditionnelle présente en grande surface…

Mais laissez moi remettre les points sur les i…

Le Bio : la qualité au prix juste

Selon une étude menée par 60 millions de consommateurs, la nourriture biologique serait en moyenne 65% plus chère que la nourriture conventionnelle (non biologique).

EN gros, 1 euro de conventionnelle = 1,65 euros de biologique.

Mais attention, rappelez vous ce que je viens de vous dire plus haut : ce n’est pas la nourriture biologique qui est chère mais c’est l’industrie agroalimentaire qui a cassé les prix grâce à leurs rendements, et cela malheureusement au détriment de la qualité des produits.

Je vous rappelle que manger de la nourriture biologique c’est simplement remanger comme le faisait nos grands parents et arrières grands parents au début du siècle lorsque les ménages consacraient une part supérieure de leur revenus à leurs alimentation !

A l’inverse, manger de la nourriture de supermarché c’est manger de la nourriture discount de qualité inférieure qui excite nos sens, stimule notre système nerveux mais qui ne nous nourrit par réellement…

Le Bio n’est pas « cher » mais est simplement au Juste prix !

biologique sans se ruiner

N’oubliez pas que votre santé n’a pas de prix : VOUS ÊTES CE QUE VOUS MANGEZ !
Il est donc important d’y consacrer un budget minimum, car votre bien-être dépend en grande partie du type de nourriture que vous donnez à votre corps.

C’est le cas de plus en plus de français qui prennent conscience de l’importance de la qualité de leur nourriture en se dirigeant massivement vers le bio. En effet, la consommation de produits biologiques a augmenté de plus de 10% en 2015.

« C’est bien beau ce que tu dis, mais moi je n’ai vraiment pas les moyens ! »

Pas d’inquiétude, si vous n’avez pas les moyens de dépenser trop d’argent dans votre nourriture ou tout simplement si vous voulez faire des économies, sachez qu’il est toutefois possible de manger mieux à prix abordable, voire dérisoire !

Le but de cet article est donc de partager avec vous mes astuces pratiques pour manger bien mais surtout : pas cher ! Ces astuces sont malheureusement pas très connues et c’est un plaisir pour moi de les partager avec vous.

N°1 : Les AMAP, la qualité à petits prix

Les AMAP (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) sont des organismes qui permettent un lien direct entre les producteurs locaux et les consommateurs.

Elles sont destinées à favoriser l’agriculture paysanne locale et biologique qui a du mal à subsister face à l’agro-industrie.

Le principe de l’AMAP est génial :

Acheter ses produits directement chez le paysan sans intermédiaires.
Cela vous garantit des produits de qualité à des prix très avantageux et tout le monde y trouve son compte.

Comment ça marche ?

C’est super facile ! Les points de vente sont répartis un peu partout dans nos villes et campagnes, cela se passe dans des locaux aménagés, ou encore directement dans la rue.

Les producteurs vendent bien souvent des paniers de légumes composés de produits de saison. Les paniers proposés sont de différentes tailles en fonction de vos besoins.

amap panier légumes fruits pas cher

Vous avez souvent le choix entre un panier hebdomadaire de 10, 15, 20 euros et cela suffit largement pour la semaine. Vous n’avez presque plus besoin de faire des courses en supermarché.

Exemple de l’un de mes paniers biologique à 15 euros (décembre) :

– 800g Carottes
– 1.2kg Potiron
– 800g Panais
– 900g Poireaux
– 4 gros Oignons
– 1 jus de Pommes

Les paniers se commandent souvent via internet, émail ou téléphone. Une fois votre panier commandé il ne vous reste plus qu’à le chercher à l’heure et au lieu de votre choix.

Je vous conseille de rechercher les AMAP présentes dans votre zone géographique grâce à des sites comme → reseau-amap.org ← qui proposent une liste très complète des Amap actives dans toute la France, ou encore d’aller jeter un œil sur le site de laruchequiditoui.fr

Toutes les AMAP ne proposent pas forcement des produits biologiques mais leur qualité est bien supérieure aux produits « made in spain » des grandes surfaces ! Avec les AMAP vous faites d’une pierre deux coups puisqu’en plus de manger des bons produits, vous faites vivre les petits producteurs de chez nous !

Voici une petite vidéo sympathique qui résume très bien ce que je viens de vous dire :

N°2 : Achetez vos aliments en gros

Vous pouvez aussi faire des économies considérables en achetant des aliments en grosse quantité.

Concrètement au lieu d’acheter chaque semaine votre paquet de riz biologique de 500 g vous pouvez directement vous procurer un sac de riz de 20 kg pour un prix avantageux.

Sac de riz achat en gros

Mettez-vous a plusieurs (amis, familles) et partagez-vous ensuite le trophée.

Acheter en gros est très rentable pour tous les produits secs comme le riz, les céréales, les farines, le sucre, les épices, les fruits secs, les noix, etc…

Faites la démarche dans vos magasins bio et demandez-leur s’il est possible de leur commander des sacs de plusieurs kilos des aliments de votre choix et demandez-leurs une réduction, la plupart du temps ils acceptent sans problèmes.

Il existe aussi certains sites internet où il est possible d’acheter des produits en gros à prix avantageux :

– Pour les épices : Satnam.eu
– Pour des produits crus de qualités : keimling.fr

(Si vous avez d’autres bons plans internet, n’hésitez pas à nous les partager, je me ferai une joie de les ajouter à la liste)

Ps : Pensez à bien conserver vos aliments secs et faites attention aux mites alimentaires.

N°3 : Faites la Récup’ des marchés

Il est possible dans certaines villes de faire la récup’ de fruits et légumes en fin de marché.
Lorsque les marchands rangent leurs stands, ils mettent de coté les produits un peu abîmés qui ne seront pas revendables.

Ils vous cèdent souvent des barquettes de fruits et légumes pour 1 euro symbolique ou parfois même gratuitement, cela dépend des marchés et des villes.
Cela m’étonne beaucoup car la plupart du temps les produits sont encore très beaux et parfaitement mangeables.

Les fruits et légumes de récup’ sont rarement biologiques mais cela reste une très bonne astuce pour les étudiants fauchés qui veulent quand même manger plus sainement pour presque rien !

Voici l’exemple de l’un de mes trophées :

Récup' des marchés banane tomate poivron

→ Des kilos de tomates, poivrons, clémentines, bananes d’une valeur supérieure à 25 EUROS.
Ils tiendront 2 semaines et auront coûté 3 Euros…

Les légumes de récup’ sont parfaits pour faire de la sauce, des soupes ou diverses préparations maison. En plus, cela évite le gaspillage et vous faites un geste pour notre petite planète.

N°4 : Le Vrac = Moins cher, plus écologique

Il y a de plus en plus de magasins qui proposent des produits en vrac.

Le principe est simple :

Pas d’emballages, pas de sachets, vous venez directement remplir vos bocaux ou boites avec les denrées alimentaires proposées en magasin. Les aliments sont pesés et payés en caisse. Des magasins écologiques et pas chers !

Vous trouverez farines en tout genre, sucre, légumineuses, céréales, pâtes, riz, fruits secs, noix, huiles, céréales matin/muesli, épices, plantes à infusion, boissons et même des produits ménagers, cosmétiques, etc…

Vrac le bocal strasbourgMagasin en vrac « Le Bocal » à Strasbourg

L’avantage est que vous ne payez pas le coût du conditionnement et de l’emballage des produits. Cela vous garantit des prix très intéressants !

Les magasins bio eux aussi proposent un large choix de produits en vrac.

N°5 : En magasin bio, concentrez vous sur l’essentiel

Faire ses courses en magasin biologique est la façon la plus facile pour se procurer des produits de qualité.
Mais attention, faire ses courses en magasin Bio ce n’est pas comme faire ses courses en grande surface où l’on achète aveuglément biscuits, sucrerie, boissons et plats préparés sans trop se soucier du prix.
Faites la même chose en magasin bio et vous allez être étonné par la facture…

caddie course grande surface

En effet, manger bio c’est avant tout changer ses habitudes de consommation et repenser ces priorités ! Acheter moins mais acheter MIEUX.

En magasin bio concentrez-vous sur l’essentiel, privilégier les aliments bruts comme les fruits, légumes, céréales, légumineuses, etc..

Posez-vous la question suivante :

« De quoi j’ai besoin pour me nourrir réellement ? »

Vous verrez que les sodas, les plats préparés, les biscuits, les yaourts sont bien souvent superflus. Au final se sont ces produits qui reviennent chers, surtout si vous avez décidé de les acheter en bio.

Si on se concentre sur l’essentiel, mangez biologique ne revient vraiment pas cher !

N° 6 : Mangez des produits de saison

Manger fruits et légumes de saison c’est important et cela pour plusieurs raisons :

Fruits de saison manger moins cher

Le prix

Les produits de saison sont très nettement moins chers que les produits hors saison car ces derniers sont importés.

Le goût

Qu’est ce qui est meilleur entre une tomate d’hiver « made in spain » et une tomate de saison d’été d’un producteur local ? Il n’y a pas photo…

L’Écologie

Privilégier les produits de saison c’est privilégier des produits locaux à circuit court qui n’ont pas été importés de l’autre bout du monde.

N°7 : Diminuez la viande et le poisson

Finalement ce qui coûte très cher dans votre panier de course ce sont les produits animaux…

Il ne s’agit pas forcement de devenir végétarien/végétalien pour faire des économies (même si l’idée n’est pas bête) mais de réduire légèrement sa consommation de produits carnés et de poisson.

« Mais je risque d’être carencé en protéines ! »

Il y a beaucoup de croyances et d’idées reçues au sujet de la viande et des protéines.
Une chose est sûre : vous n’êtes pas forcés de manger de la viande ou du poisson pour apporter à votre corps les protéines dont il a besoin.

arnaque des protéines

Saviez vous que les célèbres gladiateurs de la Rome antique était végétariens et tiraient principalement leur énergie de légumineuses comme les pois chiches ou les lentilles ? Si vous souhaitez en savoir plus sur l’arnaque des protéines je vous invite à lire cet article.

De plus, l’excès de produits animaux, et plus précisément de produits azotés (très présents dans les produits animaux), est très acidifiant et enflammant pour le corps.
Si vous souffrez de problèmes d’inflammations, de tendinites, d’eczéma, d’irritabilité, de difficultés rénales… Allez voir du coté de votre consommation en protéines animales.

Bonus : 2 conseils supplémentaires

1. Évitez au maximum de faire les courses le ventre vide, cela vous évitera d’acheter tout le magasin. C’est bien connu, on dépense beaucoup plus lorsque l’on a faim !

2. Faites une liste de course précise pour éviter de vous disperser et d’acheter des choses dont vous n’avez pas besoin.

Ma conclusion :

Manger mieux, c’est plus cher mais il existe, vous l’avez vu, plein d’alternatives pour bien s’en tirer…
Mais n’oubliez pas que manger mieux n’est pas qu’une histoire d’argent et va aussi influencer d’autres aspects de nos vie !

Manger mieux c’est surtout se garantir la meilleure santé possible.
C’est aussi privilégier l’économie locale en aidant nos paysans à nourrir leur famille et à créer de l’emploi dans nos régions.

Manger mieux c’est donner un bon gros coup de pied au cul de l’industrie agroalimentaire et de leur malbouffe.
C’est arrêter de cautionner le gaspillage et la destruction des ressources de notre belle planète et cela pour notre égoïsme personnel de jouir, de consommer et de s’empiffrer jusqu’au cancer…
Manger mieux dans le contexte actuel me semble être un choix de première importance…

écologie planète mieux manger

N’oubliez pas qu’en tant que consommateur vous détenez un grand pouvoir !
Votre argent c’est de l’énergie, vous avez le choix d’envoyer votre énergie vers un futur meilleur en favorisant le développement d’une alimentation saine, éthique et écologique ou bien vous avez le choix de participer au pire en continuant de faire tranquillement vos courses en grande surface… Le choix est entre nos mains.


J’espère que cet article vous aidera à manger mieux et à en faire profiter à toute votre famille sans pour autant vous ruiner. N’oubliez pas de partager l’article pour permettre de faire connaître ces astuces à un maximum de personnes !

Ps : Il s’agit ici de mes astuces personnelles, cette liste est bien entendu non-exhaustive et je vous invite à partager vos bons plans sur notre page facebook !

Valentin PECK.
Rédacteur pour Manger Vivant, passionné par l’alimentation vivante, la santé et le bien être !

Sources et références :
 – Chiffres INSEE : lien
–  Étude 60 millions de consommateurs : lien
 – Article Lefigaro sur l’essor du bio : lien

partagez-larticle