Est-ce que les Féculents et les Céréales sont indispensables aux sportifs ?

Les féculents occupent actuellement une place centrale dans notre alimentation quotidienne , ils figurent même à la base de la pyramide des recommandations officielles du PNNS (programme national nutrition santé). Il faudrait en effet en manger 1 portion à chaque repas…

féculents pnns

Pour rappel un féculent est un aliment végétal contenant principalement des amidons, on parle aussi de sucres complexes.

Je suis certain que vous les connaissez tous, je veux bien entendu parler du pain et des produits issus de la panification (biscotte, brioche…), des produits dérivés des céréales comme les pâtes, les farines, les biscuits, mais aussi du riz et des légumes racines comme la pomme de terre.

Une chose est sûre, les féculent ont la cote chez les français. D’après le rapport INCA 2, 96 % des Français possèdent des pâtes dans leur placard et 88 % possèdent du riz. Et cela pour une consommation totale de 9 kilos de pâtes et de 7 kilos de riz par an et par personne.
Le grand Vainqueur de la compétition est le pain : 98% des Français consomment, en moyenne une demi-baguette par jour !

féculents pain

Les féculents sont tout particulièrement appréciés des sportifs, en effet dans le milieu du sport on parle souvent des féculents comme du meilleur ami du sportif !

« Mange des pâtes si tu veux être en forme! »

Combien de fois mes entraîneurs me répétaient cette phrase la veille d’une compétition..

manger des féculents sportifs

Les sucres « lents » et les glucides des féculents seraient en effet indispensables pour avoir suffisamment d’énergie lors d’un effort physique et nous aideraient à améliorer nos performances sportives !

Pour beaucoup de sportifs, ne pas manger suffisamment de féculents serait inconcevable et entraînerait un manque de force et une de baisse d’énergie.

Étant moi-même issu de ce milieu sportif, je peux vous dire à quel point cette idée reçue à la vie dure !

Je mangeais personnellement énormément de féculents (pain, pâtes, riz) et j’étais persuadé qu’ils m’aidaient à être plus performant et plus en forme dans ma pratique personnelle.

Mais finalement les féculents sont-ils si indispensables que cela ? Sont-ils réellement bons pour notre santé ? N’y aurait t-il pas d’alternatives plus saines pour donner à notre corps l’énergie dont il a besoin pour nos efforts sportifs ?

Dans cet article je tenais à vous apporter un autre regard sur les féculents en partageant avec vous mon expérience et ma vision des choses.

Pour commencer, un peu d’histoire…

Saviez-vous que nos ancêtres ne mangeaient pas de féculents ?

Les féculents sont tellement ancrés dans nos habitudes que beaucoup de personnes pensent que l’espèce humaine en a toujours consommé, or ce n’est pas du tout le cas…

La consommation de féculents a explosé il y a 10 000 ans avec l’essor de l’agriculture durant la période du néolithique. C’est à partir de ce moment-là que l’homme a commencé à baser une grande partie de son alimentation sur les produits céréaliers (féculents).

néolitique consommation céréales

10 000 années ça peut paraître beaucoup ! Seulement 10 000 ans à l’échelle de l’évolution de l’espèce humaine, ce n’est pas grand chose ! En effet l’homme est sur terre depuis 6 à 7 millions d’années et durant ces millions d’années nous avons très bien réussi à nous débrouiller et à évoluer sans aucune céréale ni féculent !

En réalité nos ancêtres du Paléolitique mangeaient un peu de féculents mais principalement sous forme de tubercules ou de légumes racines sauvages (des produits se rapprochant de la Patate douce) et dans des proportions infiniment moins importantes qu’aujourd’hui !

Ils ne connaissaient ni les pâtes, ni le riz, ni le pain mais ils avaient pourtant de très gros besoins énergétiques car leur corps était leur outil de survie : ils devaient chasser, grimper et évoluer dans un environnement bien souvent hostile !

Des millions d’années sans féculents ?! Mais comment faisaient-ils ?

Sachez que nos ancêtres se nourrissaient principalement de fruits frais, de baies, de légumes et de plantes sauvages, de noix et de graines oléagineuses mais aussi de produits animaux (oeufs, mollusques, poissons, coquillages, viandes, insectes, etc…). Un régime alimentaire qui leur apportait une énergie et une forme physique incroyable !

régimes paléolitique

En effet , malgré l’absence quasi totale de féculents dans leur alimentation, nos ancêtres possédaient une force et une rigueur physique impressionnante.

C’est ainsi que des chercheurs ont réussi à prouver que n’importe quelle femme de l’époque avaient une force supérieure à Arnold Schwarzenegger et auraient pu facilement le battre au bras de fer ou encore que certains de nos ancêtres australiens étaient capable de courir plus vite qu’Usain Bolt. Des exemples comme cela, il en existe à la pelle !

Eh oui… Physiquement nous sommes très peu de choses comparés aux hommes qui peuplaient la terre il y a plusieurs milliers d’années. Nous devons donc nous remettre en question, et nous inspirer de leur mode de vie.

Force paléolitique

De ce constat ressort une évidence : Il n’y a pas de corrélation direct entre la consommation de féculents et la performance sportive.

Bien au contraire ! Personnellement j’ai fait le choix de ne plus manger de produits céréaliers et de diminuer très nettement ma consommation de féculents (je mange encore de la patate douce, du quinoa, du sarrasin et du riz complet de temps en temps).

Lorsque j’ai arrêté, c’était pour moi un choc : je me sentais en bien meilleure forme, beaucoup plus léger, fluide et performant dans mes efforts physiques et cela comme jamais auparavant…

Dans une de ses lettres le Dr Jean Marc Dupuis insiste sur le fait que les produits céréaliers (pains, pâtes, farines, barres énergétiques) sont très loin d’être indispensables, je cite :

« Il n’y a aucun argument physiologique, biochimique ni évolutionniste pour laisser penser que les produits céréaliers soient indispensables à l’espèce humaine – qui n’en a jamais consommé pendant 7 millions d’années, soit la quasi-totalité de son existence sur Terre. Aucun des constituants nutritionnels des céréales n’est spécifique à ces plantes : on les trouve ailleurs. On peut bien sûr consommer des produits céréaliers si on les tolère, mais on peut aussi s’en passer totalement, sans courir le moindre risque. « 

Les féculents une source d’énergie dangereuse pour la santé ?

Pour comprendre l’action des féculents et des céréales sur votre corps nous allons pour cela prendre l’exemple d’un four à bois :

Imaginez que manger des féculents revient à mettre de grosses bûches de bois humides, sales et remplies de terre dans votre four…
Certes les bûches vont pouvoir brûler plus longtemps grâce à leur taille, mais l’humidité et la saleté va les empêcher de brûler correctement. En plus ce bois va générer beaucoup de fumée et va encrasser votre four de plein de déchets…

C’est ce qui se passe avec les féculents, ils offrent certes un apport énergétique continu car ce sont des aliments très denses en sucres complexes qui se digèrent lentement (d’où l’expression de « sucres lents ») mais ils ont tendance à fatiguer notre système nerveux car ils demandent beaucoup de ressources pour être digérés et ont tendance à encrasser notre corps.

Après un tel repas on a bien souvent un gros coup de barre qui nous donne envie de dormir, bizarre pour un aliment qui devrait nous donner la pêche non ? !

féculents danger

Vous devez savoir qu’un excès de féculents dans notre alimentation serait même dangereux pour notre santé :

  • Les féculents seraient les principaux responsables de notre prise de poids à cause de leur charge glycémique énorme.
  • Les produits céréaliers fragiliseraient nos os et nos muscles car ce sont des produits acidifiants pour l’organisme.
  • Les féculents surchargent notre pancréas et favorisent l’apparition du diabète.
  • Les céréales contenant du gluten favoriseraient l’apparition de maladies auto-immunes mais aussi une cascade de problèmes de santé.
  • La digestion des féculents va générer des molécules partiellement digérées. Ces molécules vont provoquer un excès de mucosités qui est à l’origine des nos rhumes, glaires, boutons, réactions inflammatoires, etc…
  • Les féculents provoqueraient un déséquilibre de notre flore intestinale et favoriseraient la prolifération de parasites néfastes pour notre santé comme le candida albican.

En réalité si vous voulez que votre four à bois fonctionne correctement vous devez luis donner le meilleur carburant possible : du bois sec, propre, pas trop épais pour qu’il puisse chauffer vite et bien sans pour autant encrasser votre four .

Je vais vous apprendre où l’on peut trouver ce super carburant…

Les Alternatives aux féculents pour faire le plein d’énergie

Beaucoup de personnes me demandent quels sont les aliments qui peuvent venir se substituer aux féculents pour apporter l’énergie dont le corps a besoin pour fournir un effort physique intense ou prolongé .

Lors d’un effort notre corps a besoin de brûler du carburant mais sachez que ce carburant n’est pas seulement présent dans les féculents mais dans des tas d’autres produits… Voici une liste d’aliments que j’utilise personnellement :

1) Les fruits frais : Banane, pomme, kaki, pêches, etc…

banane fruit sportif

Je vous conseille la banane qui est la référence des sportifs, c’est le plus énergétique des fruits et le plus pratique à transporter. Avec 2 ou 3 bananes mûres on peut aller loin, très loin !
L’avantage des fruits c’est qu’ils se digèrent facilement et très rapidement (20-40 minutes), de plus ils offrent une énergie de très bonne qualité et quasi instantanée à notre corps.

2) Les fruits séchés : Dattes, figues, raisins secs, bananes, goji, pruneau…

fruits séchés sportifs féculents

Un fruit sec c’est simplement un fruits frais qui a perdu une partie de son eau. Le fruit sec est donc une version bien plus concentrée en énergie. C’est vraiment l’aliment de base pour les sportifs qui ont décidé de prendre soin de leur alimentation !

Leur haut indice glycémique n’est pas un problème tant que vous vous contentez d’en manger les jours où vous êtes physiquement actifs.

4) Les Smoothies de fruits

smoothie sportifs énergie

Un smoothie, c’est simplement un mélange de fruits mixés ! C’est un excellent moyen pour manger une très grosse quantité de fruits et d’énergie sans vous en rendre compte.

Je vous conseille le mélange banane, dattes, poire, spiruline qui est vraiment l’un des meilleurs smoothies pour sportifs selon moi. Il sera parfait pour vous apporter un très bon carburant avant vos efforts, mais aussi en après séance pour favoriser votre récupération musculaire.

5)  Les noix et fruits oléagineux : Amandes, noisettes, cajous, noix du brésil, tournesol, coco, avocats…

Oleagineux sportifs énergie

Les fruits oléagineux ont l’avantage d’être très caloriques (des bonnes calories) et très rassasiants !
Ils permettent un apport massif d’énergie de très bonne qualité, mais ils ont l’inconvénient de mettre plus de temps à être digérés (2-3h) comparés aux fruits (20-40 minutes).
Vous devez donc impérativement éviter d’en consommer durant les minutes précédant votre séance sportive. Vous devez attendre qu’ils aient fini d’être digérés

6) Les Energy Balls

Energy balls

Vous pouvez aussi vous confectionner des Energy Balls ! Une tuerie gustative !

C’est une recette délicieuse, crue et 100% vivante que j’ai confectionné à partir de dattes, de noix et de cacao cru en poudre. Elle est composée d’une synergie d’ingrédients qui vous donneront un apport massif d’énergie (cliquez ici pour voir la recette complète).
Elles sont bien meilleures et bien plus saines que les habituelles barres énergétiques « goût carton » utilisées par beaucoup de sportifs.

7) Les féculents sains

patate douce féculents sain sportifs

Attention vous n’êtes pas forcés de supprimer totalement les féculents de votre alimentation !
Vous devez diminuer leur consommation et les remplacer par des féculents de bonne qualité, sans gluten, à indice glycémique faible. Voici une petit liste :
– Patate douce
– Riz complet ou semi-complet
– Quinoa
– Pâtes et produits au sarrasin
– Manioc
– Millet
– Fonio
– Panais
– Navet
– etc…

N’oubliez pas : Les féculents ça se mérite ! Vous devez seulement en consommer les jours de sport ou lors de journée où vous êtes physiquement actifs.
Si vous n’utilisez pas vos muscles, les sucres des féculents vont venir alimenter vos tissus adipeux et vous faire prendre énormément de graisses.

Ce que l’on mange n’est pas la chose la plus importante…

Le problème c’est que l‘on s’intéresse aux aliments que l’on donne à notre corps alors qu’il faudrait en réalité vérifier si notre corps est capable de mobiliser et d’utiliser correctement sa propre énergie.

Par exemple lorsqu’un ordinateur portable fonctionne bien vous pouvez débrancher le câble d’alimentation sans problème, il continue de fonctionner grâce à sa batterie… Mais lorsque la batterie est foutue, vous êtes obligés de laisser l’ordinateur branché constamment sinon il va s’éteindre instantanément !!

C’est pareil pour nous, lorsque nous ne sommes plus capables de mobiliser nos réserves énergétiques, nous sommes obligés de manger constamment pour avoir un minimum de jus car le corps n’utilise plus correctement l’énergie de sa batterie.

C’est le cas lorsque nous somme nerveusement épuisés, donc lorsque que notre batterie nerveuse est à plat.

fatigue nerveuse épuisement sportifs

Un sportif qui doit impérativement manger avant de faire du sport (pour ne pas  tourner de l’oeil) est un sportif qui est nerveusement complètement épuisé (surrénales HS) et qui n’est plus capable de mobiliser ses propres réserves d’énergie.

hyperphagie sportifs épuisement

C’était clairement mon cas il y a quelque années, mais j’en avais assez de me sentir toujours fatigué et dépendant de ce que j’ingurgitais comme nourriture pour être en forme.

J’ai donc décidé de procéder à une régénération profonde de mon système nerveux ; au programme : cure de sommeil, détente, relaxation, alimentation vivante physiologiquement adaptée à mes besoins…

Maintenant je suis capable de faire facilement 5 h de vélo à jeûn (sans rien manger) et de faire des choses folles avec mon corps (sans aucune arrière-pensée 😉 ), ce qui était pour moi inconcevable il y a quelques temps…

Notre niveau d’énergie nerveuse correspond donc à la capacité qu’a notre corps à utiliser son énergie de manière optimale! Plus on est reposé plus notre corps est capable de travailler efficacement sans ajout supplémentaire de nourriture 🙂

PS: Vous l’aurez compris… tout le monde au lit !

Conclusion :

1) La croyance que les féculents sont indispensables aux sportifs est une idée reçue qui a la peau très dure !
2) Force est de constater que les féculents sont loin d’être nécessaires et seraient même à nocifs pour notre santé !
3) Nos ancêtres ne mangeaient pas de céréales ni de féculents, ils étaient pourtant dotés d’une force et d’une condition physique incroyable, ils trouvaient leur énergie ailleurs…
4) Il existe plein d’alternatives infiniment plus saines que les féculents tels que les fruits, les fruits séchés ou encore les noix et fruits oléagineux.
5) Mais avant de vous préoccuper de ce que vous mettez dans votre bouche, vérifiez si votre corps est capable de mobiliser les réserves de carburant que vous lui apportez. Pensez à régénérer votre système nerveux.


Si vous avez aimé l’article soutenez-nous en le partageant à un maximum de personnes à l’aide des boutons ci-dessous !


-Valentin PECK

Notes et Références :

partagez-larticle