Alimentation vivante : comment j’ai perdu 25 kilos sans régime restrictif !

Dans cet article je vais vous expliquer comment j’ai réussi à perdre plus de 25 kilos de graisse sans aucun régime restrictif et tout en continuant à me faire plaisir !

Le but est de vous montrer comment l’alimentation vivante peut vous aider à perdre du poids vous aussi et que c’est bien plus facile et efficace que de devoir faire des régimes tous les ans !

Oui, il y a maintenant 4 ans, je pesais près de 100 Kg…
Ce chiffre a provoqué un vrai déclic chez moi.

En effet, mon corps ne correspondait plus du tout à ma personnalité et les problèmes de santé commençaient à arriver (brûlures d’estomac, cholestérol trop élevé, hypertension…).

Il était temps que je reprenne ma santé en main…

Ne vous faites pas avoir par les régimes restrictifs

Dans le domaine de la remise en forme, il existe énormément de méthodes et de régimes miracles. horrace

La plupart des ces méthodes sont totalement inefficaces mais le marché est tellement important (47% des français sont en surpoids ou en obésité) que les vendeurs de régime se permettent tout et n’importe quoi pour vous vendre du rêve (en espérant vous revoir l’année prochaine bien sûr Sourire ).

On a tous déjà entendu « Perdez 5 kilos en 1 semaine » ou bien « Le nouveau régime des stars »…  Le problème de ces régimes est qu’ils ne vous apprennent pas comment bien manger sur le long terme et tôt ou tard vous allez reprendre du poids (c’est du vécu…)

Aujourd’hui, dans cet article je ne vais pas vous faire de fausses promesses. Il est tout à fait impossible de prédire si vous allez perdre 2, 5, 10, 20 voir même 50 kilos en suivant ma méthode.

Mais une chose est sûre : Si vous appliquez mes conseils, votre santé va s’améliorer et vous allez perdre de la graisse au fil des jours et retrouver une vitalité comme jamais.

L’Alimentation vivante : c’est quoi cette chose ?

Rassurez-vous, je ne vais pas vous demander de manger des bestioles vivantes 🙂

Les aliments dits « vivants » sont tous les aliments qui ont encore de la « vie » en eux. Ils sont extrêmement nutritifs et parfaitement adaptés à l’être humain.

En général ils ont tous un point commun : ils sont comestibles à l’état brut et crus, ils sont remplis de bons sucres ou de bonnes graisses et ils sont pleins de nutriments et de vitamines !

Pour bien comprendre ce phénomène d’aliments dits « vivants », regardez ces simples légumes trempés dans de l’eau. Ils ont de la vie en eux à tel point qu’il peuvent même repousser ! (Sur la photo il s’agit d’un cœur de Laitue).

therealsingapore

Alimentation vivante VS Alimentation morte

  • Les Aliments « Morts » (ils apportent beaucoup (trop) d’énergie et ils contiennent très peu de nutriments et de vitamines) :
    DAAAAAAAAAAAAAA

– Les produits à base de blé : pâtes blanches (spaghetti, coquillettes etc..), pain, pizza…
– Les sodas bourrés de sucre
– Les biscuits et les gâteaux à la farine de blé et au sucre blanc
– Les féculents, riz blanc, pommes de terre
– Les produits industriels : bonbons, chewing gum, plats cuisinés bas de gamme…
– Etc.

  • Les Aliments « Vivants » (ils apportent à votre corps une énergie de première qualité et énormément de vitamines, minéraux, oligoéléments, enzymes…)

– Les fruits sucrés : banane, tomate (et oui c’est un fruit !), mûre, fraise, abricot, pastèque, raisin, poire, pomme, pêche, pamplemousse, orange, nèfle, kaki, kiwi, grenade, framboise, mangue…Shandi-lee-Cox_thumb.jpg
– Les fruits gras : avocat, noix de coco, olives, noix de macadamia, noix de pécan, pistaches, amandes, noisettes…
– Les feuilles vertes : laitue, mâche, blette, épinards…
– Les légumes : brocolis, carottes, choux, concombres, oignons, ail, poireaux, radis, asperges…
– Les jus de légumes frais et les smoothies frais
– Le thé vert / les infusions
– Etc.

Votre corps à besoin de ces aliments dits « vivants » pour fonctionner correctement. Sans ces apports en vitamines et minéraux il tournera au ralenti et beaucoup de mécanismes seront affaiblis.

C’est pourquoi vous devez absolument augmenter votre ration d’aliments vivants et essayer aussi d’en manger une grande partie « crue » afin de ne pas perdre de nutriments durant la cuisson (à partir de 42° certaines vitamines disparaissent).

Malgré tout ce qu’on a pu vous dire, les féculents ne doivent surtout pas être la base de votre alimentation. Les féculents sont des aliments pratiques et économiques mais certainement pas des « aliments santé ».
Nous avons écrit un article sur la nouvelle pyramide alimentation (celle qui ne vous fait pas prendre du poids au fils du temps) cliquez sur le lien pour la découvrir !

« Oui mais moi je n’aime pas les fruits et les légumes ! »

Cette réaction revient souvent et c’est tout à fait normal.

Vous savez pourquoi ? Car nous sommes génétiquement programmés pour être christopher dombresattirés vers les aliments les plus caloriques !

A l’époque de nos ancêtres, si vous aviez eu le choix entre une banane ou une ration de miel il fallait à tout prix que vous choisissiez le miel !

La raison est simple : nous n’étions pas certains de retrouver de la nourriture le lendemain ! Il fallait donc manger l’aliment le plus calorique afin de faire un stock en cas de manque.

De nos jours, le problème est que notre cerveau a beau savoir que le réfrigérateur et les placards sont bien remplis, notre corps lui n’est pas au courant et ils nous dirigera toujours vers les aliments les plus caloriques possibles.

Mais sachez que plus on mange des aliments vivants plus on les aime ! Pour ma part je n’aimais pas vraiment les fruits et légumes, je trouvais qu’ils manquaient de goût et je détestais même certains fruits comme les oranges et les kiwis.

Maintenant j’adore ça ! Je prends autant si ce n’est plus de plaisir à manger une pastèque qu’un plat de pâtes 🙂

Votre palais va se réhabituer à ces goûts plus subtils et votre corps vous en redemandera de plus en plus !

martin cathrae

Les micro-nutriments vous feront perdre de la graisse indirectement !

Dans un premier temps, le simple fait de manger plus d’aliments vivants vous empêchera de vous jeter sur les aliments à calories vides.

Aussi, cela peut vous paraitre trop facile mais : apportez à votre corps les vitamines et minéraux dont il a besoin et les fonctions d’élimination reprendront d’elles mêmes.

La perte de masse grasse se fait par l’élimination des toxines par nos émonctoires (les intestins et les reins) : il est donc primordial d’apporter des éléments nettoyants et régénérants pour optimiser ces fonctions.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire notre article ultra complet sur comment perdre de la graisse !
manger vivant

Par où commencer pour perdre du poids et augmenter sa vitalité ?

 

– Augmentez au fur et à mesure les aliments vivants jusqu’à atteindre au moins 50% de votre alimentation.

– Ne mangez pas des cochoneries avec vos aliments vivants, si vous en avez besoin  complétez plutôt avec des produits animaux biologiques (œufs, viandes, poissons sauvages) afin d’apporter des acides gras et des protéines.
(Pour les végétariens ou ceux qui veulent varier, complétez avec un peu de quinoa, sarrasin, riz sauvage, patate douce etc.)

– Gardez-vous des moments de relâchement, appelés aussi « cheat meals », ils vous permettent de vous faire plaisir 1 à 2 fois par semaine sans vous empêcher d’atteindre vos objectifs de perte de poids.

– Pratiquez aussi une activité physique adaptée à vos capacités : marche rapide, course à pied fractionnée, musculation ou n’importe quel sport que vous aimez !

EDIT :  J’ai écrit un article avec des recettes sur une journée type, cliquez ici pour découvrir ce que je mange sur une journée !

Avant de partir, si vous avez aimé mon article, partagez-le sur Facebook avec les boutons bleus ci-dessous pour faire découvrir ce mode de vie “anti régime” ! Merci !! 😀

 

Photo après 3

 

À très bientôt,
Alexandre.

 

 

 

Crédits photos : christopher dombres, horrace, Ina Todoran, martin cathrae, therealsingapore, Shandi-lee Cox et ma tête !

Commentaires (13)

  1. Jennifer
    Waw magnifique bravo !! Vivement le programme en vidéo pour que je fasse la même chose avec tes conseils 🙂 Merci !
  2. Flo
    Héhé 20kg et ben, bravo ! J’en profite pour partager rapidement mon expérience court terme mais qui va durer (peut être ca entretiendra la motivation de certains)
    Je faisais 101kg sans vêtements le matin, bien gras à souhait, il y a 1mois.. (pour 1m90)

    J’ai appris beaucoup avec votre site et me suis rendu compte à quel point il était facile, agréable et pas plus cher de manger vivant.. (j’en ai profité pour arrêter de fumer des plantes.. lol)
    Aujourd’hui après du sport intense régulièrement, et une nutrition vivante, fruit matin, salade midi, soir correct avec une viande de tps en tps (jen mange encore trop ca cest dur ! ^^) (et un ptit plaisir type pizza/burger quelques fois il faut bien hein :D), je fais 90kg, j’ai séché et je me sens très bien en effet…!

    Encore bravo et merci pour votre site très instructif et vos partages de qualité, le tout… gratuit.. ! 🙂

  3. Alexandre MGV
    Merci beaucoup pour ton témoignage ! Donne nous des nouvelles pour la suite 🙂 Bravo à toi en tout cas et à bientôt ++
  4. Alexandra
    Je découvre ce concept d’alimentation vivante, et je suis très intéressée. Merci beaucoup pour cette article qui est une véritable découverte.
  5. Toreyerdal
    Bravo tout d’abord à l’auteur pour cette perte de poids résultant d’une modification de l’hygiène de vie et non d’un régime hypocalorique, d’un régime hyperprotéiné ou d’une pilule « miracle ». Dans tous les cas, les effets sont illusoires et ces méthodes sont préjudiciables pour notre santé.

    Le concept aliments vivants/aliments morts est une bonne base mais cela ne suffit pas pour déterminer le régime alimentaire idéal. De la même façon que « naturel » ne veut pas dire sain (la foudre est naturelle), le terme « vivant » est à prendre avec réserve. Si on met des insectes dans la bouche pour se nourrir, on mange des aliments vivants également.

    Il importe au préalable de comparer notre constitution à celle des animaux. Il apparaît clairement que nous ne sommes pas des carnivores même si beaucoup d’entre nous ont un comportement de charognard en se nourrissant de cadavres d’animaux tués par autrui (les abattoirs). Nous n’avons pas de griffes, de dents faites pour déchiqueter les chairs. Notre foie est petit par rapport à celui d’un requin par exemple. Notre tube digestif est plus long que celui d’un lion.

    Nous ne sommes pas non plus des herbivores. La vache a plusieurs estomacs.

    Tout conduit à penser que notre alimentation idéale se constitue des parties de l’appareil reproducteur des plantes et plus précisément des parties riches en eau et en glucides simples qui permettent de couvrir nos besoins énergétiques. Les fruits comme les pêches, les melons, les kiwis, les oranges, etc. sont au sommet de la pyramide alimentaire. D’autres parties de l’appareil reproducteur des végétaux sont intéressantes pour les mêmes raisons. Ce sont les faux-fruits (pommes, poires, fraises, figues, etc.). Ils peuvent être avalés tels quels, sans aucune préparation. Leur goût est naturellement agréable. Ils sont idéaux.

    A un degré moindre, on trouve les fruits pauvres en glucides mais qui comme les aliments cités précédemment apportent de l’eau et des micro-nutriments : tomate, courgette, aubergine, poivron, haricot vert, etc.

    L’appareil végétatif vient après. Ses différentes parties apportent de l’eau, des glucides simples (racine : carotte) et des glucides complexes (tige : pomme de terre). Les feuilles sont surtout pourvoyeuses d’eau.

    L’appareil reproducteur des végétaux se compose également des graines. Quand nous prenons une figue, nous mangeons les fruits secs qu’elle contient en grande quantité et à l’intérieur desquels il y la graine. Elles ont davantage un rôle fonctionnel que nutritif dans ce cas. Il en va différemment avec les graines habituelles que nous consommons, au premier rang desquelles il y a les graminées. Je suis définitivement convaincu de la nocivité du blé, notamment à cause du gluten. Quant aux graines du noyer, de l’amandier, etc., elles sont difficiles à digérer. Les petits pois sont acceptables.

    Le retour à l’alimentation conforme à nos besoins et à notre constitution pourra paraître austère à toute personne qui ne s’est jamais soucié de ce qu’il y a dans son assiette. Seule l’expérience et l’habitude permettent de se débarrasser des préjugés. Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur de l’article quand il déclare ceci : « Je prends autant, si ce n’est plus, de plaisir à manger une pastèque qu’un plat de pâtes ». Je sais ce qu’il ressent. Pour en comprendre toute la portée, il faut du temps. L’alimentation artificielle nous a pervertis. Je n’aurais jamais pensé qu’un jour je sois capable de manger des pommes de terre et des haricots verts cuits à la vapeur (à l’aide du Vitaliseur), le tout sans sel, sauce ou épices.

    Il ne faut pas faire faire une obsession l’idée de manger impérativement cru. Avec l’exemple des pommes de terre, l’éloignement des voies simples de la nature n’est pas préjudiciable. A plus forte raison si on consomme essentiellement des fruits et assimilés.

    Petite correction que je me permets de faire concernant l’article. L’auteur dit « La perte de masse grasse se fait par l’élimination des toxines par nos émonctoires (les intestins et les reins) il est donc primordial d’apporter des éléments nettoyants et régénérants pour optimiser ces fonctions. » Les émonctoires n’éliminent rien. Les émonctoires ne font que rejeter des substances déjà éliminées. L’élimination est un processus cellulaire. On n’élimine pas en buvant ou en faisant du sport. Ensuite, il est faux de croire que tel ou tel produit peut nettoyer ou régénérer l’organisme. Toute action doit être attribuée à l’organisme vivant et à lui seul. Les aliments et les produits considérés comme tels n’ont aucune vertu magique. La crédulité humaine est à la base du profit des marchands d’illusions. Le sel ne retient pas l’eau. C’est l’organisme qui fait de la rétention d’eau pour diluer ce produit minéral corrosif et inassimilable. Le cachet ne fait pas disparaître les maux de tête. C’est le corps qui suspend un travail d’élimination urgent pour consacrer ses efforts à la neutralisation autant que possible du produit pharmaceutique qui n’a aucune utilité pour assurer son fonctionnement et qui au contraire est toxique.

    La meilleure façon d’optimiser le fonctionnement du corps, c’est de la placer dans l’état où il pourra effectuer un nettoyage interne. Le corps cherche en effet en permanence à maintenir ses tissus propres. En jeûnant dans les règles de l’art et en observant le repos musculaire et mental, on permet à notre organisme de se purifier en profondeur. C’est un autre et vaste sujet dont il faut savoir démêler le vrai du faux dans la littérature qui est consacrée à ce thème.

  6. Alexandre MGV
    Merci pour ton message Alexandra ! 🙂

    Waw merci c’est ultra complet 🙂 Et très intéressant ! A++

  7. Maria
    Bonjour Alexandre,

    C est encore maria et oui … je lis pratiquement tout les jours ton blog et je l apprécié vraiment !! Ton témoignage est exactement ce que je vie et je n RN peux plus je veux reprendre le contrôle pour allez mieux et me sentir mieux …
    Mais voilà tu mets une journée type mais aurais tu une bases pour tout les jours .
    Comme je te disais dans mes précédent message je suis déjà au jus de fruits et légumes frais ( centrifugeuse ) mais au quotidien comment dois je m y prendre car je ne vais pas manger la même chose tout les jours !
    Peux tu m aider merci

    Maria

  8. JBV
    J’ai beau être tout à fait dans la même ligne et apprécier tes articles, je tique sur la pomme de terre “aliment mort” ! Euh… non, ce n’est pas un aliment mort. Pourquoi dis-tu cela ?
  9. Letoile97
    Waouuh !!!c’est INCROYABLE! Je commence à faire mon régime et c’est avec la volonté qu’on y arrive .
    Cet article prouve que rien n’est impossible eh oui!
    Tu peux meme devenir coach pourquoi pas ?
    Ps:tu es super mignon .
    En tout cas je me mettrais en mode:perdre du poid !et j’y arriverais,je reste positif.
    Merci
    Bisous
  10. vasco
    bonjour

    j aimerais perdre 10 kg. Mais je ne sais meme pas par où commencer. J espere que votre site va m aider.
    Quels sont vos conseils?

  11. Sylvie
    Bonjour,
    Il n’y a plus d’activités sur cette page depuis plusieurs mois, êtes vous toujours là?
    En tout cas, je suis deja une adepte de l’alimentation paléo et, par conséquent, j’adhère à 100% à votre méthode.
    Bravo pour votre perte de poids.
    Amicalement.
    Sylvie
  12. Cél
    Bonjour Alexandre

    Pourrais tu mettre des idées de menus 🙂 ?
    Merci par avance

  13. pascale
    Bonsoir,

    Besoin de perdre aussi une bonne vingtaine de kilos donc je vais faire en sorte de suivre tes conseils, par contre moi non plus je ne comprends pas que la pomme de terre soit un aliment mort !! serais-ce l’homme qui aurait “fabriqué” cet aliment ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2K Partages
Partagez
Tweetez
+1