3 erreurs à éviter absolument dans votre alimentation !

Aujourd’hui je tiens à partager avec vous 3 erreurs à éviter absolument si vous avez comme objectif de perdre de la graisse et de vous sentir bien dans votre corps.

Avant de perdre 25kg et de devenir coach et expert en nutrition, j’ai moi-même fait ce genre d’erreurs (et pas qu’une fois 😉 )

 

J’aurais aimé que quelqu’un me partage ses conseils à l’époque et c’est pourquoi j’ai décidé de vous les partager dans cet article !


PREMIÈRE ERREUR : L’impatience…

Oui je sais ça peut paraître un peu banal dis comme ça…Mais je peux vous assurer que l’impatience est l’un de vos pire ennemis si vous souhaitez perdre du poids.

En étant impatient, on se dirige souvent vers des méthodes de régimes “miracles” qui nous promettent toujours des résultats extraordinaires en seulement quelques jours…

Vous le savez sûrement si vous me suivez depuis quelques temps, les régimes restrictifs ne fonctionnent PAS sur le long terme.

C’est bien d’être motivé et prêt à tout pour avoir des résultats rapidement, mais cela ne veut pas dire qu’il faut faire n’importe quoi…

Je sais comment cela se passe : on a souvent envie de “rattraper” tout nos excès en y allant à fond… Mais croyez-moi ce ne sont pas des stratégies durables sur le long terme.

Le paradoxe c’est que plus vous serez impatient, moins vous aurez des résultats rapidement ! (dommage non… ?)

Rappelez-vous que certains objectifs prennent du temps et ne vous en voulez pas si cela ne va pas aussi vite que voulu. Ce qui compte c’est d’avancer tous les jours vers votre objectif.

J’aime bien la métaphore de l’éléphant : « Un éléphant, ça se mange une bouchée à la fois » (pour le coup c’est vraiment du “Manger Vivant” là… 😉 )

Vous l’aurez compris : il est impossible de rattraper plusieurs années d’excès en quelques jours ! Ce qui compte c’est de reprendre les choses en main dès maintenant et d’utiliser les bonnes méthodes (pour ça vous êtes au bon endroit 😉 )


DEUXIÈME ERREUR : Picorer au lieu de se servir…

Cette deuxième “erreur” s’adresse surtout à ceux qui ont commencé à changer leur alimentation ou bien à ceux qui ont tendance à grignoter régulièrement…

 

Lorsque j’ai découvert l’alimentation vivante avec tous ces délicieux nouveaux produits, j’avais souvent tendance à “picorer” à gauche à droite au lieu de me servir des quantités prédéfinies.

Le problème c’est que quand on commence à manger sans se servir, on va vite tendance à manger d’ÉNORMES quantité (et sans même s’en rendre compte !)

 

 

Le problème c’est que quand on commence à manger sans se servir, on va vite tendance à manger d’ÉNORMES quantité (et sans même s’en rendre compte !)

Je vous invite donc à toujours vous servir une quantité prédéfinie (par rapport à vos besoin) AVANT de commencer à manger.

 

Je vous invite quand même à vous servir des quantités suffisantes quand vous mangez vivant ! 🙂

 

 

 

Par exemple pour l’en-cas de l’après-midi, évitez de manger des poignées de noix de cajou en piochant directement dans le sachet… Préparez-vous plutôt une petite assiette et décidez à l’avance de la quantité de noix de cajou que vous allez manger (avec des bananes c’est délicieux 😉 )

Valable aussi pour les paquets de chips même si dans ce cas-là je vous invite plutôt à arrêter ou à réserver cela pour vos “cheat meal” 🙂

L’autre avantage d’avoir une quantité prédéfinie sous les yeux c’est que vous allez automatiquement manger moins vite ! Votre rythme va en effet s’adapter à la quantité de nourriture que vous avez dans l’assiette.

La sensation de satiété apparaîtra elle-aussi beaucoup plus vite car vous allez être conscient de la quantité d’aliments que vous venez de consommer.

En mangeant “au feeling”, vous ne saurez pas vraiment la quantité que vous venez d’avaler et du coup vous allez avoir tendance à continuer de manger…

J’ai aussi remarqué que j’appréciais beaucoup plus les aliments quand je prenais le temps de les manger dans une assiette plutôt que quand je les mangeais debout “au feeling”…

TROISIÈME ERREUR : Utiliser le pain comme une cuillère…

C’est une grave erreur de considérer le pain comme un simple “poussoir” ou “récupérateur à sauce” !

À chaque bouchée de pain dans un repas, vous augmentez énormément le nombre de calories et l’impact glycémique de vos repas.

Alors oui je sais, en France on est le pays du bon pain. Mais est-ce une raison pour en manger des quantités énormes à chaque repas ?

L‘impact du pain sur notre forme physique est énorme puisqu’il est souvent fait avec de la farine de blé raffinée (qui possède un énorme indice glycémique).

Le pain peut transformer à lui seul un repas sain en un repas trop lourd et indigeste.

Exemple : Si vous mangez un bon poisson sauvage avec des légumes mais que vous utilisez une demi baguette pour récupérer la sauce du poisson, c’est la catastrophe ! Vous allez apporter énormément de glucides qui n’étaient pas du tout nécessaires à ce repas…

Si vous en consommez souvent, le simple fait de retirer le pain de vos repas quotidien vous fera perdre du poids (sans parler du bien être digestif que vous allez ressentir !)


J’espère que ces 3 astuces vous seront utiles.

Attention ces conseils ne doivent pas vous démoraliser ! L’objectif n’est pas de supprimer tout ce qui nous fait plaisir et de manger uniquement des légumes crus…

Je me considère moi-même comme un “Bon Vivant” et je peux vous assurer qu’il est tout à fait possible de se faire plaisir tout en ayant une alimentation santé et qui nous rend mince et en pleine forme !

Nous avons aussi beaucoup de témoignages d”anciens membres de nos programmes qui sont passés en mode “Manger Vivant” et leurs parcours sont vraiment inspirants et remplis de bon conseils !

Merci de m’avoir lu et à très vite 🙂
Alexandre Lahouel, créateur de Manger Vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1