Quel type de sucre manger pour ne pas grossir ? Faut-il arrêter les fruits ?

Le sucre est au centre de grandes polémiques :

Certains avancent que le sucre serait un ennemi redoutable à éviter à tout prix, un dangereux poison qui, en plus de nos caries dentaires, serait aussi à l’origine de l’embonpoint et de divers problèmes de santé comme le diabète, l’hypertension et même le cancer !

D’autres à l’inverse pensent qu’il est vital pour notre santé et qu’il ne faut pas s’en passer.

Au milieu de tous ces avis qui se contredisent, que faut-il penser ?

Une chose est sûre, le sucre est un plaisir sans égal qui fait le bonheur des papilles et je suis le premier à y céder !
Notre appétence pour le goût sucré est innée, dès notre naissance nous sommes naturellement attirés par celui-ci.

Mais rentre-t-il dans notre bouche en ami ou en ennemi ?

Dans cet article, je vais mettre les choses au clair une fois pour toutes car j’en ai assez d’entendre tout et n’importe quoi au sujet du sucre.
Je vais vous expliquer concrètement tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Vous apprendrez notamment à distinguer les bons des mauvais sucres, et vous découvrirez aussi quels sont les aliments à supprimer de votre alimentation pour retrouver énergie, vitalité et un corps harmonieux !

Le sucre : c’est quoi en fait ?

Quand nous parlons de sucre, nous n’avons encore rien dit car il en existe une très grande diversité.
En chimie, le sucre c’est un Hydrate de carbone, c’est-à-dire que le sucre est composé d’atomes de carbone, d’atomes d’hydrogène, mais aussi d’atomes d’oxygène.

Molecule sucre

Il en existe plusieurs formes :

  • Le glucose : il est présent dans les légumes mais aussi dans les fruits
  • Le fructose : principalement présent dans les fruits
  • Le lactose : le sucre du lait
  • Le saccharose : c’est la forme de sucre avec laquelle on obtient le sucre blanc
  • Etc.

Ces sucres sont ce que l’on appelle des sucres « simples », car constitués de petits ensembles de carbone et d’hydrogène.

Il existe aussi des sucres « complexes » qui sont eux-mêmes construits à partir d’une multitude de sucres simples (et oui c’est compliqué 😉 )
Ce sont de longues chaînes moléculaires composées de plusieurs atomes de carbone et d’hydrogène.

Ces sucres « complexes » sont présents dans les aliments considérés comme des sucres « lents ». Ces sucres sont féculents et des produits céréaliers (pain, farine, pâtes, riz, pommes de terre, etc.).

Vous ne le saviez peut-être pas mais le pain et les pommes de terre c’est du sucre !

Il faut savoir que le sucre est indispensable au fonctionnement de toutes nos cellules. En effet, c’est le carburant préféré de nos cellules et plus précisément les sucres simples dont je viens de vous parler. Toutefois, nos cellules sont capables de fonctionner à partir d’autres carburants que le sucre, comme les protéines et les graisses. Seulement ces carburants ne sont pas préférables au sucre car ils génèrent beaucoup de produits toxiques (corps cétoniques, acides uriques).
Vous avez donc impérativement besoin de sucre pour fonctionner correctement.

Mais attention, tous les sucres ne se valent pas…
Certains seront très bons pour vous alors que d’autres sont en train de creuser votre tombe !

Le sucre blanc : votre pire ennemi

Je suis certain que vous connaissez tous le sucre blanc (Saccharose).
Son usage est généralisé dans notre société ! Les français en consomment près de 25 à 35 kilos par an et par habitant, ça fait un sacré paquet de sucre…!

D’ailleurs, qui n’a jamais eu l’immense plaisir de manger un jour un délicieux gâteau fait avec amour par sa maman ?
Fait avec amour certes, mais cela ne le rend pas moins dangereux pour vous !
tête de mort sucre

Comment est-il fabriqué ?

Le sucre blanc ne tombe pas du ciel et ne pousse pas sur les arbres.

On l’obtient par extraction des sucres (saccharose) présents dans certains végétaux comme la betterave mais aussi la canne à sucre.

Ce sucre extrait est ensuite raffiné par de lourds procédés chimiques dans le but de retirer toutes les fibres et tous nutriments de ce sucre brut.
C’est le raffinage qui donne cette belle couleur blanche au sucre de table. Tout simplement parce qu’il ne reste plus que du sucre pur et que l’on a enlevé le reste.

Il faut savoir que le ”vrai” sucre naturel (sucre complet) est de couleur brune à la base (dans le cas du sucre de canne) !

sucre blanc complet
Seulement si on enlève les fibres, les minéraux, les enzymes et les divers micronutriments présents dans le sucre, vous ne pensez pas qu’il y a un petit problème ?

Et oui, ce sucre raffiné court-circuite toutes les étapes de digestion et d’assimilation de votre corps et ces conséquences sur notre santé sont maintenant très largement prouvées.

Les conséquences d’une consommation de sucre blanc :

conséquences santé sucre blanc

En bref, le sucre blanc est un sucre non naturel physiologiquement inadapté à la consommation humaine et très dangereux.

Où le trouve-t-on ?

aliments sucre blanc

Le sucre blanc est présent dans la majeure partie des produits industriels :
– Sucreries
– Sodas
– Biscuits
– Bonbons
– Jus de fruits
– Céréales petit-déjeuner
– Etc.

Mais aussi dans :
– Certains produits à 0% de matières grasses (0% matières grasses > 100% de sucre !)
Les repas et produits de supermarché tout préparés (pizzas, repas déjà préparés, sauces, ketchup, etc.)

Penchez-vous sur les étiquettes des aliments que vous achetez, vous risquez d’être surpris…

Bref, Le sucre blanc est partout et vous voulez savoir pourquoi ?

L’addiction au sucre blanc : le plus grand bonheur des industriels

En 2007, des chercheurs du CNRS de l’université Victor-Segalen à Bordeaux ont réussi à démontrer (en faisant l’expérience sur des rats) que le sucre raffiné avait un pouvoir addictif plus important qu’une drogue dure comme la Cocaïne ! [1]

sucre drogue

Vous vous rendez compte ! Cela veut dire que :

Plus je mange de sucre = plus j’ai envie de sucre = plus j’achète de sucre = etc.

C’est le début du cycle infernal de l’addiction au sucre, et cela pour le plus grand plaisir des industriels qui jubilent de vous voir acheter leurs M*****.

Cela explique pourquoi il y a du sucre partout (même dans le jambon ! 🙂 )
Il y en a aussi dans tous les produits destinés à nos enfants (biscuits, bonbons, sucreries en tous genres, etc.). Rien de mieux pour se garantir une clientèle fidèle ! 🙂

De plus, vous devez impérativement savoir que le sucre et plus précisément les mauvais sucres sont les principaux responsables de la fabrication de graisses corporelles.

Un très bon moyen pour connaître ces aliments pleins de mauvais sucres qui nous font grossir et nous rendent malades est de s’intéresser à l’indice glycémique de nos aliments.

Comment détecter les sucres qui vous font grossir et vous rendent malades ?

L’indice glycémique permet de mesurer l’influence d’un aliment sur l’élévation de la glycémie sanguine peu de temps après son ingestion.
La glycémie sanguine c’est la quantité de sucre présente dans le sang à un instant T.
Chaque aliment possède un indice glycémique qui lui est propre.

L’indice glycémique se mesure sur une échelle de 0 à 100, 100 étant la valeur maximale correspondant au sucre pur (glucose).

Les aliments possédant un indice supérieur à 50 sont considérés comme des aliments provoquant une très grosse élévation de la glycémie.
A l’inverse, les aliments possédant un indice inférieur à 50 influencent nettement moins cette dernière.

«  C’est quoi le rapport entre cette histoire de glycémie et ma prise de poids ?»

Il faut savoir que lorsque le niveau de glycémie augmente dans le sang, une hormone est sécrétée par le pancréas : l’insuline.
C’est cette hormone qui est chargée du stockage des graisses !

Elle va entraîner la transformation des sucres en tri glycérides (graisses) au niveau du foie, avant de les stocker dans nos tissus adipeux.

Je le répète ce sont donc les sucres qui sont responsables de votre prise de graisses. Et plus précisément les mauvais sucres à indice glycémique élevé.

Car :

  1. Plus l’indice glycémique d’un aliment est important,
  2. Plus la glycémie explose,
  3. Plus la sécrétion d’insuline est importante,
  4. Plus il y a de stockage de tri-glycéride (sucres) dans vos tissus adipeux.

Exemples d’aliments à haut indice glycémique :

aliments haut indice glycémique

Cela veut dire que le pain blanc ou les frites sont encore plus glycémiants que le sucre blanc ! (la cuisson à haute température augmente l’IG)
Manger du pain blanc c’est croquer dans des carrés de sucre !

Pain sucre

Exemple d’aliments à faible indice glycémique :

aliments faibles indice glycémique

Pour résumer, les mauvais sucres à indice glycémique élevé sont tous les aliments raffinés et transformés de nos supermarchés, ce sont tous les aliments « blancs » comme la farine blanche et le sucre blanc.

Ce sont aussi tous les sucres « complexes », ces féculents et ces céréales qui sont très peu adaptés à notre physiologie et qui sont une bombe de mauvais sucres et encore plus sucrant que le sucre pur !
Plus un aliment est transformé, raffiné, cuit, frit, plus son indice glycémique augmente.

Mesdames et Messieurs il est temps de limiter les frites mais surtout le morceau de pain au petit déjeuner 😉

A l’inverse, les aliments à faible indice glycémique sont tous les aliments naturels présents à l’état brut dans la nature et physiologiquement adaptés à nos besoins (tous les fruits, légumes, salades, mais aussi tous les aliments gras comme les fruits oléagineux et les fruits gras).

Il faut consommer des aliments choisis le plus au naturel possible car lorsque que l’on cuit un fruit pour en faire une tarte par exemple, son indice glycémique augmente car il y a dénaturation du produit.

Exemple :

  • Carotte cru IG = 16
  • Carotte cuite IG =  45

Les « sucres lents » un faux ami très dangereux

féculents

Pour rappel, les sucres lents ce sont tous les féculents et les produits céréaliers.
Vous l’aurez peut-être remarqué, mais ces sucres lents sont cités dans les aliments à haut indice glycémique

« Mais je croyais que les sucres lents étaient bons pour la santé ? »

Un sucre lent c’est un sucre complexe qui se digère lentement car le corps doit décomposer les nombreuses chaînes moléculaires qui le composent.
Le problème est que les sucres lents se diffusent très rapidement dans le sang car leur indice glycémique est très important (pain blanc : 95).

Et cela d’autant plus que ces sucres lents sont raffinés :
– Riz blanc
– Pâtes blanches (spaghetti, coquillettes…)
– Farine de blé blanche
– Pain blanc
– Galette de riz blanc

Vous l’aurez compris, les sucres lents n’ont rien de lent et se diffusent très rapidement dans le sang. Ce sont les aliments qui possèdent la plus grosse quantité de mauvais sucre !

Ils font littéralement exploser notre glycémie et nos sécrétions d’insuline, provoquant un très gros stockage de graisse et épuisent énormément notre système nerveux !

Vous devez impérativement diminuer la part de féculents de votre alimentation quotidienne car ils sont vos pires ennemis si votre but est de retrouver la santé et de perdre vos kilos en trop.

Par contre si vous avez décidé de devenir obèse je vous conseille de vous gaver de pain et de pâtes… 🙂

Pour les accrocs au sucre :

Si toutefois vous êtes complètement accros au sucre blanc, au pain ou autres féculents, minimisez les dégâts en privilégiant systématiquement des produits complets (naturels), non raffinés et pensez à réduire les produits à base de gluten (blé).

Les produits complets possèdent un indice glycémique moins important que les produits raffinés. Ils impactent moins votre glycémie.

Remplacez :

Riz blanc → Riz complet
Farine blanche → Farine complète de châtaigne ou autre !
Pain blanc → Pain céréales complètes sans gluten
Sucre blanc → Sucre de canne complet, miel, sucre de coco, sirop d’agave etc…
Spaghetti blancs → Spaghetti au sarrasin
Pomme de terre → patate douce

Et surtout n’oubliez pas les fruits !

Le cas particulier des fruits

sucre fruits

Les fruits ne jouissent pas d’une très bonne réputation, ils seraient mauvais pour la santé et nous feraient grossir à cause du sucre qu’ils contiennent… (je vous jure qu’est-ce qu’il ne faut pas entendre parfois…).

Le sucre étant le principal responsable de la prise de graisse (comme je viens de vous l’expliquer), c’est tout naturellement que certaines personnes pensent que les fruits font grossir et qu’il faut les exclure.

Cela est complètement faux !

Quand on regarde l’indice glycémique de certains fruits, on peut se poser certaines questions car leur indice glycémique peut paraitre élevé :

Fruits indice glycémique

Il faut savoir que le cas des fruits est très particulier et que l’indice glycémique ne suffit pas pour appréhender leur influence sur la glycémie sanguine.
Il faut pour cela s’intéresser à la charge glycémique des fruits !

Mieux que l’indice : la Charge Glycémique (CG)

La charge glycémique (CG) est une méthode de calcul encore plus précise que l’indice glycémique. En effet, elle prend aussi en compte la quantité de sucre présent dans nos aliments.
C’est une méthode beaucoup plus exacte qui permet de calculer l’influence d’un aliment sur la glycémie sanguine.

On calcule la charge glycémique de la manière suivante :

Charge glycémique (CG) = (IG X quantité de Glucides ) / 100

CG faible : 10 et en dessous
CG moyenne : de 11 à 19
CG élevée : de 20 à 100

Et lorsque l’on s’intéresse à la charge glycémique de ces mêmes fruits on se rend compte que les valeurs sont bien plus faibles !

Charge glycémique fruits

Pour quelle raison ?

Tout simplement parce que les fruits sont en grande majorité composés d’eau. La concentration en sucre est donc très faible si on la compare à celle d’un morceau de pain dont la charge glycémique est ahurissante.

Les fruits n’influencent donc pas notre glycémie et cela d’autant plus qu’ils sont constitués d’un sucre très spécial: le fructose.

Le fructose, un sucre pas comme les autres…

Le fructose c’est le sucre des fruits. Il est présent naturellement dans l’ensemble des fruits et possède des caractéristiques qui le rendent très intéressant sur le plan nutritionnel.

En effet, le métabolisme du fructose se différencie de celui des autres sucres. Il a été démontré qu’il ne provoque pas de résistance à l’insuline.

En d’autres mots, le sucre des fruits n’influence presque pas la production d’insuline.

Il ne provoque donc pas de stockage de graisse ainsi que tous les problèmes liés à la surconsommation de mauvais sucres.
Le fructose va directement se métaboliser dans le foie sans l’aide de l’insuline !

/!\ ATTENTION, je parle ici du fructose naturellement présent dans les fruits et non du fructose concentré et raffiné présent dans les divers sirop de maïs, sirop de fructose, sirop d’orge etc. Ce sont deux types de sucre bien différents.
Beaucoup d’études prouvent la nocivité du fructose, il serait en effet dangereux pour le foie et provoquerait une fabrication excessive de graisses. C’est exact, mais toutes ces études ont été réalisées avec la forme dénaturée du fructose qui n’a rien à voir avec le sucre naturel des fruits.

Sachez que les fruits sont très bons pour votre santé, ils ne participent absolument pas à vous faire prendre du poids. Bien au contraire, les divers principes actifs qu’ils renferment vous aideront à dissoudre vos excès de graisse et vous aideront à retrouver la forme !

La consommation de fruits entiers serait même à conseiller aux personnes souffrant de diabète car ils contribuaient à diminuer la résistance à l’insuline et à améliorer l’état de leur maladie [1].

Ne vous culpabilisez plus et mangez des fruits en abondance. Les fruits sont d’ailleurs les aliments les plus physiologiquement adaptés à l’être humain !

L’apport énergétique en sucre devraient principalement se faire grâce à la consommation de fruits et non grâce aux féculents.

Il m’arrive souvent de consommer plus de 15 à 20 fruits par jour (bananes, pommes, etc.) et je suis très loin d’être obèse et en mauvaise santé 😉

Restez néanmoins à l’écoute de votre corps : lorsque vous en aurez consommé assez votre corps vous l’indiquera 🙂
De plus je tiens à vous avertir que les fruits possèdent un pouvoir nettoyant très puissant, ne soyez donc pas surpris si votre corps passe en mode nettoyage 🙂

Le sucre : ami ou ennemi ? Conclusion :

  • Le sucre est un élément vital pour le fonctionnement de nos cellules.
  • Vous devez consommer du bon sucre, car tous les sucres ne se valent pas.
  • Les sucres à éviter sont : les sucres raffinés non naturels et de mauvaise qualité, les féculents et le sucre blanc.
  • Faites attention à l’indice glycémique et encore plus à la charge glycémique des aliments.
  • Le meilleur “sucre” est celui des fruits car leur charge glycémique est très faible et ils sont remplis de vitamines et minéraux.

valentin peck

Gardez la pêche,

Valentin Peck

Partagez cet article avec vos amis si ça peut les aider à y voir plus clair 😉

Sources :
-Valeurs indice glycémique : Lanutrition.fr
-“Le sucre ou la vie” – Livre de Bruno Kleiner
Notes:
– [1] S.H. Ahmed, à paraître dans Handbook of Food and Addiction, K. Brownell et M. Gold dir., Oxford University Press.
– [2] Étude : diabète et fruits

Commentaires (37)

  1. Dany
    Bonjour, C’est un article très complet qui va aider beaucoup de personne. C’est vrai qu’on peut être perdu avec tout ce qu’on entend, de par les médias, internet et même certaines études financés par les entreprises agro alimentaire. Donc cet article est d’une grande valeur pour toute personne perdu dans leur remise en forme, tout est là ;). En tout cas j’encourage vraiment aux gens de lire les ingrédients des aliments car en effet on trouve du sucre partout même dans les sauces, ils sont pas cons les industriels et certaines personnes pensent qu’ils nous veulent du bien :).

    Merci à toi.

  2. Delphine
    Un énorme merci …j’y vois plus clair , depuis une semaine je suis entrée en phase modification radicale de mon alimentation grâce à vous ! Alors maintenant une fois les mauvaises habitudes évincée et les bonnes installée je devrais me sentir beaucoup mieux 😉 ….
  3. Tina74
    Merci Valentin pour ce développement très clair sur les sucres ! Il devrait pouvoir aider beaucoup de lecteur à prendre conscience de la toxicité de ces aliments.

    Depuis que je suis venue sur votre blog, en juin dernier je crois, cela à provoqué un déclic qui m’a fait recherché des infos complémentaires pour bien tout comprendre. La nutrition est un domaine très complet et très complexe, mais une fois qu’on sait à peu près comment réagit le corps à l’ingestion de certains aliments, on ne regarde plus notre assiette de la même façon, et encore moins le vaste panel des aliments stockés dans nos placards.

    Depuis juin, j’ai éliminé tous les produit raffinés de mon alimentations : céréales, sucres sous toutes ses formes (blanc,de canne, de betterave, pomme de terre, riz, pain, etc.), les huiles raffinées et les produits laitiers industriels. Ainsi que les produits animaliers industriels au profit des élevages traditionnelles sans céréales, sans hormones, sans antibiotiques et tout le tintouin qui ne constitue pas l’alimentation “normale” des animaux…

    Vous allez me dire que je n’ai plus rien à manger ! eh bien non ! pas du tout ! bien au contraire ! et je me régale tous les jours.

    En ayant supprimés tous ces aliments toxiques, mon abdomen a dégonflé de manière spectaculaire et la balance me donne de bonnes nouvelles : – 9 kg en moins de 2 mois. Une énergie revenue, un esprit plus clair… Que du bonheur !

    Un grand merci à vous deux, Alexandre et Valentin, pour avoir déclenché ce virement à 360° de mon alimentation. J’en suis ravie et reconnaissante, et merci pour le partage de vos expériences que vous avez bien voulu inscrire sur ce blog.
    <3

  4. Valentin PECK

    Merci Dany ! Toujours au rendez-vous.

    Super initiative Delphine, continue comme ça 🙂

    Yeah ! Merci pour ce petit témoignage Tina !
    C’est super ! Je suis super content pour toi, ce n’est que le début!
    J’espère que ton commentaire motivera d’autres personnes à faire le grand pas 😉
  5. Oona
    Bonjour,

    merci beaucoup pour cet article, j’ai toujours eu du mal à comprendre le fonctionnement de l’insuline. Et puis ces informations concernant les sucres lents est très révélateur!

    J’avais commencé à suivre votre programme d’hygiène alimentaire en mai/juin dernier, surtout à cause d’un ventre très gonflé et d’un petit excès de poids.
    Le petit déjeuner à base exclusif de fruits avait fait des merveilles! En deux semaines mon ventre avait dégonflé, c’était incroyable. Ensuite cela a stagné pendant quelques semaines et sans m’en rendre compte ma silhouette s’était bien affinée.

    Ma bête noire a toujours été le sucre, et un jour j’ai juste repris une barre chocolatée, j’avais un creux et puis ça faisait longtemps.
    Sauf que c’est allé crescendo depuis et là je suis de nouveau en manque de “sucré” tous les jours, c’est très frustrant! Quand l’envie apparaît, je choisis compotes ou thé, mais je suis frustrée tant que je n’ai pas eu ma “dose de sucre”. Le pire c’est quand je me rabats sur un fruit et qu’il n’est aussi sucré qu’il devrait l’être… Et je me mets à grignoter des gâteaux du genre Pim’s…Honnêtement, je suis déçue de moi-même…

    Avez-vous des conseils?

    Encore une fois merci pour tous ces articles!

  6. Letizia
    Un grand merci, c’est toujours un plaisir de lire vos nouveaux articles, j’ai enfin trouvé des personnes qui partagent des informations formidables sur la nutrition loin des dictats de la société et d’intérêts divers… Cela fait des mois que je me documente, que je recherche comment sortir de cet enfer quotidien de la mal-bouffe et des aliments conseillés un peu partout et même par certains docteurs (protéines animales+++ laitages+++ féculents++) mais qui ne m’apportaient que du mal-être et non l’équilibre qu’ils affirment…Certes lorsque nous adoptons une alimentation vivante notre entourage pense que nous avons un soucis, que nous sommes devenus “bizarres” car nous avons décidé de manger des “aliments” bio,locaux, sans additifs… en arrêtant de consommer “les produits alimentaires” vendus à la société … Ouvrir les yeux et ne pas suivre tout le monde cela dérange… Bref, je revis ! retrouver le goût des aliments naturels, cuisiner et se régaler tout en retrouvant son bien-être cela n’a pas de prix. Je suis très heureuse de lire des informations que je trouve censées et qui font leur preuve…cela ne coûte rien d’essayer et de constater… Retourner en arrière d’au moins 80 ans, comprendre pourquoi un grand nombre de personnes de cette génération sont solides et vieillissent bien c’est tout simplement manger comme eux…fruits, légumes de saison en particulier et tenir éloignés le plus possible toutes ces “drogues” sucrées actuelles qui n’existaient pas. Il est honteux d’assister à de telles publicités qui vantent de la nourriture néfaste sans cesse mais également un corps de rêve pour être à la mode… Leurs lettres miniatures des citations de “prudence”, éviter de manger, gras, salé….sont ridicules…face à l’intérêt financier qui se cache derrière. Ils se foutent bien pas mal de notre santé ! Nous mêmes sommes les seuls à pouvoir nous sortir de là ainsi que nos enfants. Merci de votre mission formidable, je vous soutiens à 10000% !
  7. isabelle
    merci beaucoup pour cet article tres complet!
    merci pour le partage.
  8. veronique jean
    Juste un gros merci. Je voudrais faire suggestions prochain sujet si possible bien sur.

    L l’importance de manger 3 ou 4 repas par jours.

    Pourquoi pas 2 ou 5

    Je ne suis pas stable .mais je vois à manger beaucoup plus vivant. Avec la nouvelle connaissance sur les sucres. Beaucoup de changements dans mon assiette.

    Merci à vous deux.

  9. Anna
    Un seul mot : MERCI ! Vous êtes extra-ordinaires
    Amicalement
  10. Kler
    Merci et bravo pour cet article.
    Depuis quelques semaines mon mari et moi lisons vos articles. Nous n’achetons quasiment plus rien au supermarché, et remplissons notre panier de fruits et légumes du marché. Encore un peu de viande et poissons, et du pain que nous cuisons nous-mêmes avec des farines complètes bio.
    Pour l’instant c’est un début, mais nous avons déjà perdu 4Kg et 3Kg…
    Donc merci à vous pour ce partage…
  11. Amber
    Je rejoins Letizia… ce n’est pas facile de faire face aux proches avec qui on partage les repas lorsque l’on mange vivant. Les gens pensent que l’on fait un régime et ne comprennent pas que ce n’est pas quelque chose de temporaire. Et lorsque l’on essaie d’expliquer, ils ont toujours la réplique du style “mais à l’hôpital les médecin disent que la banane est le pire fruit qui soit car très calorique” etc et j’en passe. C’est là que l’on se rend compte à quel point on est ignorant en terme de nutrition dans notre société. Merci pour vos postes objectifs et honnêtes.

    J’ai commencé à suivre vos conseils en mai dernier (il y a 4 mois) et les résultats ont été spectaculaires. Je pratique 5h de fitness/ semaine mais je stagnais au niveau du poids et n’arrivais pas à perdre mes derniers kilos en trop. Dès deux semaines mon ventre s’est aplatit. J’ai eu à peu près 2 mois de stagnation au niveau de la perte de poids mais j’ai persévéré, surtout parce qu’il me devenait difficile de revenir à une alimentation moins équilibrée (les écarts me donnent mal au ventre, me fatiguent…), j’ai soudain perdu tout ce que je voulais au cours des deux dernières semaines. Objectif atteint maintenant il faut le maintenir.
    Merci beaucoup pour avoir aidé, j’ai lu tous vos articles. J’essaie de convaincre mes amies qui sont épatée par mes résultats à remettre en cause leurs habitudes alimentaires mais c’est un sujet sur lequel la plupart des gens sont très susceptibles malheureusement.

  12. Amber
    Aussi je tiens à ajouter que depuis que je mange des bananes chaque jour au petit déj, je suis naturellement de bonne humeur toute la journée. C’est sans doute dû à une alimentation plus saine en général, mais mon humeur est toujours au beau fixe, je ne me sens plus frustrée, je m’énerve moins vite, il n’y a pas de jours “noirs”. Et ça, ça change la vie!
    Un énorme merci à vous pour le temps que vous prenez à partager tout cela, je suis bien consciente du temps que cela prend. Continuez!
  13. Ch.fonteneau
    Bonjour, merci pour toutes ces précieuses informations. Pouvez-vous juste m’éclairer sur la présence de sucre dans les laitages natures 0%. Merci encore.
  14. Myriam MatNov
    Un grand merci pour cet article clair et complet. Il explique tout en ce qui concerne la valeur du sucre. Je pense qu’il est bon pour les personnes qui veulent perdre du poids, mais aussi pour celles qui doivent en prendre, et pour retrouver la santé et la bonne forme en général.
  15. Valentin PECK

    Je sais à titre personnel que la fatigue et le stress me poussent à consommer des produits sucrés dans le but de me donner un coup de fouet…
    Va voir du coté de ton rythme de vie ( stress, sommeil, etc..).
    Je te conseil aussi de remplacer une partie des produits contenants des sucres pour des produits gras (oléagineux, fruits gras) qui vont vraiment te caler et faire passer tes fringales intempestives.
    Attention, les féculents sont aussi très addictifs et nous poussent à manger toujours plus de sucre. Donc stop au pain.

    Merci Pour ton témoignage 🙂
    @veronique-jean @anna
    Merci à vous !

    Super Amber tu es sur la bonne voie c’est sûre ! Et surtout continue à convaincre tes proches par les changements qui s’opèrent chez toi mais aussi par ta bonne humeur 🙂

    Cela n’est pas automatique pour tous les produits 0%. Mais il faut savoir que les industriels jouent sur notre peur du gras pour nos vendre du 0% matière grasse. Mais un produit auquel on a retiré tout le gras perd en goût. Pour compenser cela ces derniers rajoutent du sucre pour que le produit plaise au consommateur. Alors ok il n’y a pas de graisses, mais il y a plein de sucres qui vous font prendre du gras ! Le monde à l’envers.
  16. Romain
    Bonjour,

    Concernant le riz complet j’ai un doute je suis en train de lire un livre de nutrition et il est déconseillé d’en manger pour présence de lectines et acide phytique ds l’enveloppe (comme toutes les cereales completes), il est préférable de prendre du riz basmati qui meme blanchi a un index glycemique moyen. Qu’en pensez vous ?

    Cordialement

  17. chris
    Bonne synthèse sur le sujet, suivant le style d’alimentatation “paleo”, je me permet juste de nuancer deux petits conseils : éviter les céréales complètes (riz complet) car malheureusement elles contiennent des anti-nutriment et pertubateurs hormonaux, éviter le gluten peu importe sa forme. un féculent “toléré”, surtout pour les sprotifs c’est le riz Basmati(blanc) qui a un IG modéré, et pour pondérer la CG, associez-la aux protéines et graisses d’un gros repas.

    Sinon pour remplacer les pdt, esayez le portiron, potimaron et butternut, un délice.

    Pour remplacer le pain, les pains sans gluten sont en général à éviter également, car souvent le blé est remplacer par d’autres sucres pas top non plus, farines de mais, fécules de pdt, …

    si vous voulez encore mieux réguler votre glycémie, ajouter à tous ces conseils de l’exercices à haute intensités, de manière régulière

    C.

  18. Valentin PECK

    Les antinutriments comme l’acide phytique sont des inhibiteurs d’enzymes qui empêchent la graine de germer et de développer son potentiel nutritif.
    Pour faire germer une graine qu’est ce que l’on fait ? On l’arrose. Les inhibiteurs d’enzymes sont donc détruits grâce à l’eau !
    Il faut prendre l’habitude de faire tremper le riz complets et toutes les autres graines et fruits oléagineux.

    Merci Chris pour cet éclairage, totalement d’accord avec toi.
  19. Romain
    Merci de la réponse.
    Même après trempage, ils sont détruits a hauteur de 60% maximum et Chris m’a rejoint en expliquant plus clairement ma pensée.

    Merci a vous deux 🙂

  20. cricri
    un grand merci pour ces articles complets que je vais “dévorer”je suis déja une adepte des jus ….mais je dois mal m y prendre !!!je vais enfin voir ou je” pêche”….
  21. Fabien
    Rarement lu un article aussi complet sur le sucre. Cependant je mettrai un petit bémol sur les féculents qui selon toi son à éviter. Je dirai qu’on peut en manger tous les jours en quantité raisonnable et s’ils sont de bonnes qualités, surtout si on fait du sport régulièrement.
  22. Valentin PECK

    Merci Fabien.
    Oui je suis d’accord.
    Les féculents ça se mérite ! Si tu viens de claquer une grosse séance intensif, c’est ok !
  23. Chris
    Ca fait toujours plaisir de lire un article sur le sucre qui mentionne l’IG et la CG. Ca permet de sortir de ce classement obsolète et simpliste de : sucres rapides et sucres lents. L’image du pain blanc = sucre de table me semble très pertinente pour dénoncer nos croyances à ce sujet

    Néanmoins je voudrais revenir sur un paragraphe de ton article avec lequel je suis en complet désacord

    “Il faut savoir que le sucre est indispensable au fonctionnement de toutes nos cellules. En effet il est l’unique carburant de nos cellules, et plus précisément les sucres simples dont je viens de vous parler.
    Vous avez donc impérativement besoin de sucre pour fonctionner correctement.”

    Je nuancerais grandement cette affirmation, trop catégorique et physiologiquement incorrecte

    Déjà sur le plan métabolique, qui dit carburant, dit ATP et donc mitochondries, nos belles centrales électriques de nos cellules. Nos connaissances actuelles sur le cycle de Krebs nous indiquent que le corps utilise certes de glucose, mais également des protides et des lipides (Beta-Oxydation) pour alimenter nos cellules en énergie.

    Et ce heureusement. Si le sucre était notre seule source de carburant, personne ne pourrait survivre à un jeûne de plus de 3 jours : le corps humain possède très peu de réserve de glucide, 300g dans le foi. Je n’inclue pas les réserves dans les muscles (600g), ces dernières étant peu mobilisables pour le reste du métabolisme.

    Je te conseille de jeter un coup d’œil sur les recherches faites sur les corps cétoniques, ou comment notre organes le plus dépendant au sucre (à savoir le cerveau), peut finalement s’en passer après une période d’adaptation grâce à ce substrat énergétique.

    Le sucre n’est qu’un carburant parmi tant d’autres pour la vie multicellulaire. Pour certain le seul (les herbivores) tandis que d’autres s’en passent complètement (les carnivores).

  24. Édouard BERGÉ
    Bonjour, quelques coquilles et/ou contresens dans l’article, j’espère ne pas faire trop long ni indigeste:
    – Le fructose n’est pas le sucre des fruits. Les fruits contiennent tous du glucose, du fructose, et du saccharose dans des proportions différentes (google image “glucose fructose fruit ratio” devrait vous indiquer de nombreuses sources). Une petite précision sur le saccharose, qui est simplement l’association d’un glucose et un fructose. Une deuxième précision sur le sucre appelé à tort “lent” des féculent. Ce sont des combinaisons d’amylose et d’amylopectine qui forment ce qu’on appelle l’amidon. Le ratio amylose/amylopectine va changer l’index glycémique de l’aliment. Ainsi, un bon riz basmati a un index glycémique très faible car il est riche en amylose, au contraire d’un riz blanc riche en amylopectine. Chose amusante, les riz blancs contiennent pourtant plus de fibres!
    – Vous utilisez la charge glycémique quand ça vous arrange pour justifier le bon sucre des fruits, on pourrait arguer qu’il est donc tout à fait sain de manger du pain ou du nutella dans des proportions qui rendent la charge glycémique équivalente.
    – Conseiller le riz complet plutôt que le riz est le meilleur moyen de dégoûter quelqu’un de bien manger. C’est immangeable et impossible à cuire, à moins, et encore, de le faire pré-germer comme le conseille justement Chris. Je n’ai pas ce courage, alors j’ai choisi du riz basmati Tilda que j’achète en gros pour faire baisser la facture (moins de 3€ le kilo en l’achetant par sac refermable de 10kg).
    – Non, le miel n’est pas vraiment meilleur que le sucre raffiné (index glycémique en majorité très élevé, sucres basiques, faiblement minéralisés, vitamines anecdotiques) et le sirop d’agave que tu conseilles d’un côté pour dire 3 paragraphes plus bas que ce n’est pas bien (là où tu parles de sirop de fructose et d’orge) est une horreur pour le foie et la glycémie à long terme! Plébiscité au siècle dernier pour les diabétiques, tout le monde en est revenu car ce type de fructose à haute dose réduit la sensibilité à l’insuline et finit par détraquer le pancréas.
    – Puisqu’on parle de glycémie, on oublie de le préciser mais avoir la ligne (ventre plat et graisse abdominale faible pour les hommes, fesses fermes pour les femmes) augmente la sensibilité à l’insuline et est garant d’un fonctionnement hormonal optimal (hors pathologies hein…). Si on peut négliger ce point avant la trentaine pour la plupart d’entre nous, il devient vite indispensable à l’approche de la quarantaine et ensuite, sous peine de flirter définitivement avec le surpoids et tout ce qui s’ensuit, insuline foireuse, diabète, etc.
    – Quant à la prise de graisse, elle est conditionnée en partie par l’insuline mais avant tout par le surplus calorique! Le fameux IIFYM (if it fits your macro) permet hélas, de ne pas prendre de poids en mangeant exclusivement de la merde à IG élevé, si le total calorique est égal ou inférieur aux besoins. Ce n’est pas parce que c’est plus difficile de prendre du gras avec des fruits peu caloriques que ce n’est pas possible. Avec des bananes bien mûres, ça doit même se faire plutôt facilement vu que 4 bananes de 100g correspondent à peu près à 100g de riz cru en calories.
    – Conseiller de diminuer la part de féculent, c’est surtout diminuer les calories, évidemment qu’on va perdre du poids mais quid de la satiété? Il faut en parallèle augmenter la part de légumes! Sinon, on peut déjà manger des légumineuses (lentilles, pois chiche, pois cassés) ou des céréales intéressantes comme le boulgour, le spelta (épautre concassé) car ils sont moins denses en calories (sur le poids sec) et absorbent plus d’eau -> au final on est rassasié et on a ingéré moins de calories.
  25. JBV
    Nous sommes globalement d’accord et merci pour ces rappels sauf que le pain n’est pas du sucre, tout simplement parce que c’est un aliment transformé, qui contient bien d’autres choses, notamment des protéines de blé.

    Personnellement, au lieu de sucre lent pour l’amidon, je préfère parler de glucides complexes pour éviter de tout mélanger 🙂

  26. Valentin PECK


    Merci pour vos commentaires !

    J’ai utilisé certains mots pour faciliter la compréhension générale de l’article et le rendre accessible au plus grand nombre 🙂

    Edouard, je comprends complétement ce que tu me dis, j’ai bien apprécié ce fameux “IIFYM” qui est très parlant et je suis d’accord avec toi sur la plupart des points que tu as abordé.

    Cependant comme je viens de le dire je suis obligé d’arrondir les angles pour rendre mon article pas trop “indigeste”. Si je commence à parler d’amylose et d’amylopectine personne ne se serait pris la tête pour lire cet article !

    Je te remercie néanmoins pour ce commentaire intéressant qui pourra être lu par les personnes voulant en savoir plus.

  27. Olivier
    Un livre à acheter, “Vous êtes fous d’avaler ça ! Un industriel de l’agro-alimentaire dénonce”
    http://www.amazon.fr/Vous-davaler-industriel-lagro-alimentaire-dénonce/dp/2081363100/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1460311857&sr=8-1&keywords=vous+êtes+fous+d‘avaler+ça
  28. Marionnette
    Petite question…
    où trouver un “tableau” des indices glycémiques et charges glycémiques “réels” ? Car dans divers site… pour un meme aliment, ca change… je suis donc un peu perdue (je commence doucement avec le Manger Vivant)
    merci ! 🙂
  29. Manceau
    Bonjour,
    Votre article est bouleversant !
    Merci de nous éclairer ainsi et quel soulagement de lire que tous les fruits sont conseillés, exit donc ces régimes qui par exemple conseillent de ne pas manger de banane ou d’ananas !
    Auriez vous également des conseils sur le type de lait à consommer de préférence?
    Merci !!!
  30. Emma
    Waw cela fait plusieur semaine que je cherche un article sur le sucre, expliquant clairement les choses ! Je suis absolument ravie de vous avoir trouver ! En 2 semaine mon ventre à déjà dégonfler de manière considérable ! Merci beaucoup
  31. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & ta confiance, nous sommes ravis que cet article t’aide à te libérer de ton addiction au mauvais sucre raffiné !
    Pour t’aider efficacement dans ton addiction au sucre les jus ou smoothies verts seront ta potion magique. Idéalement, tu peux commencer ta journée avec le temps des trois semaines nécessaires pour un arrêt du sucre durable & réussi.
    Marie de Manger Vivant 🙂
  32. Sam
    Bonjour, merci pour votre article. Où puis je trouve un tableau résument la CG des aliments?
    Cordialement, Sam
  33. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton retour & intérêt 🙂 Je t’invite à découvrir l’article suivant où nous avons réalisé une petite liste non exhaustive mais celle-ci t’aidera à débuter :
    https://www.mangervivant.fr/insuline-cette-hormone-grossir-jour-apres-jour/
    Marie de Manger Vivant.
  34. Marie2020
    merci beaucoup pour cet article. Il est très clair et franchement j’ai appris beaucoup de choses. Je ne savais pas que le sucre des fruits était le meilleur… ni que les industriels en rajoutant autant dans leurs plats… Ca donne matière à réflexion.
    Mais changer ses habitudes alimentaires est loin d’être facile, malheureusement.
  35. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & retour 🙂 Il est toujours très constructif d’ajouter qq. chose de sain et de délicieux plutôt que de supprimer dans un premier temps si tu changes radicalement d’alimentation.
    Une excellente manière de commencer est de découvrir notre petit-déjeuner préféré : le Miam-ô-Fruits version Manger Vivant :
    https://www.mangervivant.fr/recette-miam-o-fruit/
    Et je t’invite également à te régaler avec une journée type de repas Vivants & Ancestraux que tu pourras trouver sur le blog.
    Marie de Manger Vivant 🙂
  36. Danphi
    pas vraiment un bon article car par quoi remplacer le sucre pour avoir le gout du sucre ?? toute la question est là !
    votre article est trop complexe, une fois lu j’en conclu qu’on ne peut plus rien manger, y a du sucre partout sous différentes formes
  37. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message ! Nous sommes les premiers à dire que le sucre est un plaisir sans égal qui fait le bonheur des papilles 🙂 Pas de panique il existe des sucres sains à IG bas comme le sucre & le sirop de sucre de coco : goût délicieux & IG de 35. Ce sucrant est parfait pour les personnes soucieuses de leur santé car il apporte des nutriments & de leur poids car son IG est très bas. Le sirop d”érable ou le miel sont aussi très bien mais moins pour la silhouette car IG plus haut. Donc comme tu le vois il est tout à fait possible de sucrer sainement.
    Marie de Manger Vivant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2K Partages
Partagez
Tweetez
+1