L’insuline : cette hormone qui nous fait grossir jour après jour…

Aujourd’hui plus de 46% des français sont en surpoids ou obèses ! C’est la conclusion de récentes études menées pour le compte de la Mutuelle Générale de l’Education Nationale (MGEN).

Beaucoup de personnes surfent sur cette tendance pour vendre et faire croire n’importe quoi à des individus fragiles en pleine détresse émotionnelle. En effet le marché de la Perte de poids est un milieu très lucratif rempli de mensonges et de manipulation.

Pour retrouver la vérité au milieu de ces arnaques il est très important de s’intéresser à l’objectivité du fonctionnement de notre corps !

Et oui, parler de prise de poids, c’est avant tout parler de physiologie. Elle nous permettra de comprendre qu’est ce qu’il se passe à l’intérieur de notre corps lorsque nous mangeons tel ou tel aliment.
La physiologie nous permettra aussi de répondre à la question suivante :

“Pourquoi et comment prenons nous du poids ?”

L’objectif de cet article est donc de vous apprendre les mécanismes physiologiques de la prise de poids ! Cette prise de conscience vous donnera les armes nécessaires pour vous défendre face à cette cascade d’arnaques minceur et redevenir réellement acteur de votre santé.

Vous allez découvrir la vraie cause cachée de la prise de poids et le rôle déterminant d’une certaine hormone dans cette dernière : l’Insuline.

Je vais aussi partager avec vous un outil formidable qui vous permettra de savoir très rapidement quels sont les aliments à proscrire et ceux à favoriser pour retrouver votre poids corporel idéal et une santé parfaite sur le long terme.

Restez attentifs, la prise de conscience commence… 😉

1) L’insuline c’est quoi ?

L’insuline est une hormone polypeptidique fabriquée par les cellules β des îlots de Langerhans dans le pancréas.

L’insuline intervient principalement dans le cycle du glucose (sucre).
Son rôle est de maintenir le niveau de sucre présent dans le sang (glycémie) à un niveau stable.

Lorsque la glycémie augmente un peu trop suite à la consommation de produits riches en sucre, c’est l’insuline qui est chargée de transporter ce sucre excédentaire vers les cellules des muscles, du foie mais aussi des tissus adipeux (les graisses).

sucre cellule insuline

Source image : Nutriting.com

C’est une hormone hypoglycémiante, car son rôle est faire baisser la glycémie sanguine.

Le rôle de l’insuline est vitale car avoir trop de sucre dans le sang peut entraîner de graves complications. C’est par exemple ce qui se passe lorsqu’une personne souffre de diabète. L’insuline ne remplit plus son rôle hypoglycémiant à cause d’un dysfonctionnement du pancréas ou à une résistance des récepteurs à l’insuline dans les cellules… Conséquence : le sucre reste dans le sang, la glycémie explose.

Pour résumer simplement :

Votre corps va produire de l’insuline lorsque vous mangez des produits riches en sucre qui vont faire augmenter considérablement votre niveau de sucre dans le sang. L’insuline va donc ramener la glycémie à un taux acceptable, mais cela n’est pas sans conséquences…

L’Insuline et le stockage de graisse : comment ça marche ?

Comme nous venons de le voir, l’insuline est chargée de ramener la glycémie sanguine à un niveau équilibré en stockant le sucre excédentaire.

Elle peut stocker ce sucre de 3 façons :

  • Dans les Tissus musculaires sous forme de glycogène.
  • Dans le foie sous forme de glycogène toujours.
  • Dans les tissus adipeux (réserves graisseuses du corps) sous forme de triglycérides (graisses) ! C’est cela qui nous intéresse.

cellules adipeuses indice glycémique insuline

Lors que vous abusez de sucre, les 2 premières réserves (muscles, foie) sont très rapidement saturées. C’est principalement les tissus adipeux qui vont servir de réserve à sucre.

“Je comprend pas… comment le sucre pourrait se transformer en graisse ?”

Sucres/Glucides = Graisse !

Le corps est très intelligent ! Lors d’un excès de sucre dans le sang il sera capable de “ranger” ce sucre excédentaire dans des sacs spéciaux : les tissus adipeux.

Mais pour que ces sucres puissent entrer dans ces sacs, le corps doit tout d’abord les transformer en graisses, et plus précisément en triglycérides. Cette étape de métabolisation du glucose en triglycéride se passe dans le foie (véritable usine de transformation du corps).

La phrase que vous venez de lire contient un message très important et qui ferait du bien à beaucoup de monde :

→ C’est la consommation excessive de sucre qui est la cause principale du stockage de graisse et donc de la prise de poids (Et non pas les graisses alimentaires comme beaucoup de monde le croit encore) !

cycle du sucre insuline prise de poids

De plus en plus de chercheurs poussent un cri d’alarme : Ce ne sont pas les produits gras qui sont responsables de la prise de poids et de l’épidémie d’obésité qui touche le monde mais l’excès de produits riches en glucides !
Énormément d’études sérieuses nous le prouvent (cf : sources et références)

J’ai déjà écrit un article qui explique bien que les graisses issues de notre alimentation ne sont pas responsables de la prise de poids et qu’elles seraient même indispensables pour notre bien-être… Le monde à l’envers…N’est ce pas ?
Je vous invite à le lire ICI si vous voulez mieux comprendre le fond du sujet.

Une fois que nous savons cela, il ne reste plus qu’à faire une liste des aliments riches en glucose qui sont responsables d’une élévation anormale de la glycémie. Cela est important car les pires poisons échappent à notre vigilance : le mauvais sucre se cache bien souvent là ou l’on s’y attend le moins !

C’est ce qu’ont fait deux chercheurs : David Jenkins et Thomas M.S. Wolever. Ils ont réussi à dresser une liste très complète des aliments qui nous font le plus grossir grâce à un outil magique : L’indice glycémique.

2) L’indice glycémique, une révolution de la nutrition

L’indice glycémique est un outil qui a été mis au point par deux médecins et chercheurs à la faculté de nutrition et de métabolisme de l’université de Toronto (Canada) : David Jenkins et Thomas M.S. Wolever.

L’indice glycémique permet de mesurer l’impact d’un aliment sur l’augmentation de la glycémie sanguine. Il mesure à quelle vitesse le sucre d’un aliment va se diffuser dans notre sang.

En effet l’ingestion d’un aliment riche en sucre va provoquer un pic de glycémie plus ou moins grand 30 minutes après consommation. Le niveau de ce pic va déterminer l’indice glycémique de l’aliment en question.

L’indice glycémique (IG) s’étale de 0 à 100.

100 étant la référence la plus élevée qui correspond à celle du Glucose (sucre pur).

Il existe 3 niveau d’IG :

– 0 à 55 = Indice glycémique bas
– 55 à 70 = Indice glycémique Modéré
– au dessus de 70 = Indice glycémique Élevé

glycémie indice glycémique graphique

A savoir :

1. Plus l’indice glycémique est haut,
2. Plus il provoquera un pic de glycémie important,
3. Plus les quantités d’insuline libérées seront importantes
4. Plus le corps stockera de la graisse !

3) Les aliments qui font le plus grossir

Les aliments qui vous font le plus grossir sont les aliments qui possèdent donc un haut indice glycémique (de modéré à élevé).

Lors de leur expérience sur l’indice glycémique, David Jenkins et Thomas M.S. Wolever se sont par exemple rendu compte que la consommation de produits céréaliers comme le pain blanc provoquait une hausse phénoménale du sucre sanguin, aussi élevé que le glucose pur.

pain sucre insuline

Or il est étonnant de constater que les produits céréaliers sont encore considérés par beaucoup de monde comme des produits “santé” qui réguleraient la faim et le poids corporel…

 Les travaux sur l’indice glycémique nous prouvent le contraire : Manger du pain fait grossir !

Lorsque l’on prend conscience de l’indice glycémique, parler de sucres lents et de sucres rapides n’a donc plus aucuns sens car beaucoup de sucres lents (céréales raffinées) sont bien plus néfastes que certains sucres considérés à tort comme rapides (fruits).

Les aliments qui possèdent les indices glycémiques les plus hauts sont généralement :

– Les produits riches en sucre blanc : sucre en poudre, sucreries, biscuit, pâte de fruits, confitures industrielles, sirop de glucose…
– Les produits fabriqués à partir de céréales raffinées : farine de blé blanche, pain, pâtes, nouilles, tartes, pizza…
– Certains féculents “blancs” comme la pomme de terre, les frites, les galettes de riz soufflées…

indice glycémique élevé insuline sucreries

Quelques exemples d’aliments à IG élevé :

aliments indice glycémique élevé

Après lecture de ce tableau vous remarquerez par exemple que la farine de blé blanche possède un indice glycémique plus important que du sucre en poudre ou bien que manger du pain c’est littéralement croquer dans des carreaux de sucre blanc.

→ Ce genre d’aliments à indice glycémique élevé sont LES aliments à éviter si vous voulez perdre du poids sur le long terme et préserver votre santé.

A noter que bien souvent, les aliments qui possèdent les indices glycémiques les plus importants sont les produits dénaturés qui sont passés par un processus industriel de raffinage.

Ce sont tous les produits “blancs” fabriqué à partir de farine blanche ou de sucre blanc : le pain blanc, les croissants et viennoiseries, les pâtes blanches, les nouilles, la pâte à tarte, les gâteaux et biscuits, etc…

feculents blancs indice glycémique prise de poids

Si vous ne pouvez pas vous passer de produits céréaliers, de féculents ou du sucre, je vous conseille de vous diriger vers les produits “complets”.
Ce sont des produits n’ayant pas subi de processus de raffinage comme : le sucre de canne complet, la farine, pain et pâtes complets, ainsi que certains féculents “sains” comme la patate douce, le sarrasin, le quinoa, etc… Ces aliments possèdent une influence réduite sur la glycémie.

Pour résumer, les produits à haut indice glycémique sont principalement des produits artificiellement fabriqués et transformés par la main de l’homme et qui n’ont presque plus de lien avec leur état naturel.

Ce sont des aliments qui ne correspondraient pas aux besoins physiologiques de l’homme (produits céréaliers, industriels…).
La preuve : le corps ne sait pas quoi en faire, il est forcé de stocker ce surplus contre nature dans les tissus adipeux.

4) Les aliments bons pour votre santé

Si j’étais vous, la première initiative que je prendrais consisterait à remplacer ces aliments à IG élevés par des aliments à IG bas, bien plus adaptés à nos besoins et à notre physiologie.

Voici quelques exemples d’aliments à IG bas :

aliments indice glycémique bas

Les aliments à faible indice glycémique sont bien souvent des aliments bruts ou naturels qui se fondent parfaitement avec nos besoins physiologiques, notre corps les reconnaît parfaitement et ne sera pas contraint de fabriquer des graisses avec :
Ce sont les fruits, les légumes, les légumineuses (à tremper avant cuisson), les produits animaux (à consommer avec modération) et les produits gras comme les graines et fruits oléagineux.

aliments indice glycémique faible

→ Ces aliments n’ont presque aucune influence sur la glycémie et donc sur la prise de poids.

Attention l’indice glycémique peut être néanmoins influencé par le niveau de cuisson. Plus un aliment est cuit plus son indice glycémique augmente :

Carotte cru : 17
Carotte cuites : 47

La même chose se produit lorsque vous faites cuire des fruits ou d’autres légumes. Cela ne veut pas dire que vous ne devez plus manger de produits cuits mais que vous devez veillez à garder une large proportion de produits bruts non transformés dans votre alimentation.

Cela nous montre aussi que la dénaturation d’un produit pourrait être potentiellement néfaste pour l’équilibre de notre corps.

Chose intéressant, une grande partie des aliments à IG faible sont des aliments que l’on consomme sans s’en rendre compte lors d’un régime en alimentation vivante et ancestrale (allez jeter un coup d’œil ICI ← pour plus d’information sur ce mode de vie.)

5) La charge glycémique, un outil encore plus précis !

La Charge glycémique (CG) a été introduit par le professeur Walter Willett de l’université de Harvard en 1997.

En plus de la qualité des sucres mesurée par l’IG, la charge glycémique va prendre en compte la QUANTITE de sucre présent dans l’aliment.

La charge glycémique se calcule de la façon suivante :

CG = ( IG x quantité de glucides d’une portion d’aliment (g) ) /100

– CG basse = 10 ou moins
CG modérée = 11-19
CG élevée = 20 ou plus

La Charge glycémique est un outil plus précis car certains aliments peuvent posséder un IG élévé mais avoir un impact très faible sur la glycémie et inversement certains aliments sont des faux amis à IG modéré mais qui possèdent une charge glycémique très importante et feront exploser votre production d’insuline.

C’est à en perdre la tête n’est ce pas ? Ne vous inquiétez pas j’ai un exemple pour illustrer la chose :

indice et charge glycémique aliments

Note : La charge glycémique est calculée à partir d’une portion de 100g pour chaque aliment.

Voici la Charge glycémique cumulée (conseillée) de plusieurs aliments par jour :
CG basse < 80
CG élevée >120

Vous avez remarqué que certains fruits possèdent un IG important. Ils sont souvent montrés du doigt et certaines personnes s’empressent de dire :

“Les fruits c’est plein de sucres, ça fait grossir, l’indice glycémique est trop élevé ! Manger plutôt des céréales complètes.”

Sauf que lorsque l’on compare la CG des fruits à celle des céréales complètes il n’y a pas photo. Les fruits possèdent une CG très faible alors que la CG des céréales est très élevée malgré un IG en défaveur des fruits.

“Pourquoi une telle différence entre IG et CG ?”

Cela s’explique tout simplement par le fait que les fruits sont remplis d’eau !

  • Manger un fruit c’est manger plus de 80% d’eau donc très peu de sucre (15%).
  • Les céréales quant à elles ne contiennent presque pas d’eau, mais énormément de sucre complexes : 70%. Aïe aïe aïe, attention à la glycémie…

banane vs pain charge glycémique

De plus, les fruits possèdent un statut particulier car ils sont composés (en partie) par un sucre spécial : le fructose (attention je parle ici du fructose naturellement présent dans les fruits et non pas du sirop de fructose artificiel)

Ce sucre ne dépendrait pas de l’insuline pour être métabolisé par le corps. Il n’aurait aucune influence sur la production d’insuline et donc sur le stockage de graisses ! Bonne nouvelle non ?

Fini le temps où l’on interdisait aux diabétiques de manger des fruits… Finie aussi l’idée reçue selon laquelle les fruits feraient grossir.

Sachez qu’il existe un indice encore plus précis qui mesure directement l’influence d’un aliment sur la production d’insuline : on parle d’Indice Insulinique (II). Pour plus d’information je vous invite à faire un petit tour sur internet car je n’aurais pas le temps de le développer dans cet article au risque d’endormir beaucoup de monde !

6) A retenir

  •  L’insuline est une hormone qui est responsable de la prise de poids par une transformation des sucres en triglycérides (graisses) qui sont stockées dans les tissus adipeux.
  • Ce n’est pas l’excès d’aliments gras qui fait grossir mais l’excès de produits riches en sucres.
  • L’indice glycémique est un outil qui permet de nous montrer quels sont les aliments les plus sucrés et qui seraient susceptibles de nous faire prendre du poids.
  • Les produits à IG haut sont : les produits riches en sucre blanc, les produits fabriqués à partir de céréales raffinées, etc…
  • Les produits à IG bas sont : les fruits, les légumes, les légumineuses, les produits animaux, les produits gras, les graines et fruits oléagineux.
  • Attention L’indice glycémique a ses limites. La charge glycémique est un outil davantage fiable et qui permet de voir la réelle influence des aliments sur la glycémie.
  • Faites attention aux produits céréaliers, ce sont de faux amis qui possèdent une charge glycémique énorme.
  • N’ayez pas peur des fruits, leur charge glycémique est faible (attention toutefois aux fruits très sucrés et aux fruits séchés si vous souffrez de diabète ou divers problèmes de glycémie.)

J’espère que vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de partager l’article à vos proches via les boutons bleus ci-dessous. 😉


Valentin PECK.

Rédacteur pour Manger Vivant, passionné par l’alimentation vivante, la santé et le bien être !

Source et références :
– Surpoids et obésité en France : lien

– Insuline : lien
– Article sur l’indice et la charge glycémique : lien 1, lien 2
– Indice glycémique et diabète : lien
– Les graisses ne sont pas responsables du surpoids : lien– Valeurs indices et charges glycémiques : Lanutrition.fr

partagez-larticle

Commentaires (45)

  1. Verderi
    Merci et bravo ! Quant est il des apéros ? On est souvent invités et c’est socialement difficile de refuser un verre.pour le reste me priver de sucre sera simple ! J’aime pas ça mais je croyais que fallait en absorber pour avoir de l’énergie !! Fausse idée donc!! Merci de votre réponse.corinne
  2. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci Corinne pour votre message, du sucre notre corps en a besoin mais le sucre naturel non transformé des fruits ou encore un petit peu de miel ou de sucre de coco (le sucre de coco a un indice glycémique très bas).
    Concernant l’alcool, certains vins et certaines bières ne sont pas néfastes à consommer de manière raisonnable de temps en temps :
    – Pour le vin, le premier critère est qu’il soit biologique car les vins conventionnels sont traités avec énormément de pesticides. le deuxième sera de privilégier le vin rouge plus riche en anti-oxydants. Et le troisième sera de choisir un vin rouge “nature” c’est l’appellation pour les vins biologiques auxquels il n’ y a aucun ajout de sulfites.
    – Pour la bière, si vous buvez de temps à autre une bière biologique et artisanale et qu’en plus celle-ci est non filtrée non pasteurisée, vous aurez un produit bien plus bénéfique à faible dose bien entendu pour l’organisme.
    Voilà les solutions pour se faire plaisir avec un bon apéro “vivant” de temps à autres 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  3. Betty
    Je suis diabétique. Au début traitée par mettformine et alimentation équilibrée. Perte de 30 kg en 2 ans. Dérèglement du diabète, passage à l insuline. Reprise de 10 kg rapidement même en suivant un régime. … Assez désespérée car je ne veux pas reprendre de poids. J ai commence à revivre en perdant ces trente kilos. J ai pu refaire des choses que j étais devenue incapable de faire. Ma diabetologue me dit que la prise de poids avec l insuline est inévitable. Quels seraient vos conseils ?
  4. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    Merci pour ton intérêt 🙂 cela nous touche beaucoup !
    Etre atteinte de diabète est tout à fait compatible avec le fait de passer à l’alimentation ancestrale. Il faudra ajuster les fruits / aliments choisis selon leur index glycémique.
    L’alimentation moderne est très nocive pour notre pancréas. Nous allons en effet secréter toujours plus d’insuline à cause des aliments à indice glycémique élevé.
    Une belle aide également sera de réaliser des jus de légumes à l’aide d’un extracteur de jus : en effet un extracteur de jus presse à froid le jus des légumes en séparant la fibre du jus (où sont préservés tous les nutriments). De ce fait, l’on peut consommer une belle part de légumes crus sous forme de jus et recevoir les bienfaits nutritionnels du cru.
    Marie de Manger Vivant.
  5. Carole
    Bonjour et merci de vos informations j’ai bien compris pourquoi je prenais du poids . J’ai vraiment tout faux et mangeais tout ce qu’il ne fallait pas .Je vais changer complètement ma façon de
    m’alimenter . 😉
  6. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    Merci pour ton message, nous sommes ravis que cet article aie contribué à ta prise de conscience, à très bientôt 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  7. Loren
    Bonjour et surtout merci pour ces éclairages.
    En revanche je me pose une question : si, au cours d’un repas, on veille à consommer des aliments permettant de rester en dessous de 10 à 15 de charge glycémique, mais qu’un aliment a un indice insulinémique élevé, est-ce qu’il nous fera forcément grossir ? Je ne vois pas quel sucre en excès il peut y avoir à stocker ? Je ne comprends pas non plus pourquoi c’est “mal” au niveau du poids, qu’il y ait plus d’insuline pour “faire le travail”.
    En fait si je comprends bien, il faut surtout éviter l’association d’une CG élevée à un produit à fort II comme les produits laitiers ou l’alcool ? Encore une fois je ne comprends pas bien l’incidence sur le poids car l’insuline aurait de toute façon stocké l’excédent, non ?
    En gros je ne comprends pas en quoi cet indice est pertinent dans la gestion du poids. Pourriez-vous me fournir plus d’explications ? Je me demande également comment faire le ratio entre II et portion, donc l’équivalent de la CG, disons.
  8. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message 🙂
    Au cours d’un repas, il est surtout important de rester dans la catégorie 1 voire 2 (en limitant au minimum) :
    1. 0 à 55 = Indice glycémique bas
    2. 55 à 70 = Indice glycémique Modéré
    Si tu rajoutes dans ton repas un ingrédient à indice glycémique plus élevé je t’invite à privilégier un aliment le moins transformé possible et le plus vivant :
    https://www.mangervivant.fr/alimentation-vivante-vs-alimentation-morte/

    Comme expliqué ci-dessus : l’Insuline et le stockage de graisse fonctionnent de la manière suivante :
    l’insuline est chargée de ramener la glycémie sanguine à un niveau équilibré en stockant le sucre excédentaire et elle peut stocker ce sucre de 3 façons :
    • Dans les Tissus musculaires sous forme de glycogène.
    • Dans le foie sous forme de glycogène toujours.
    • Dans les tissus adipeux (réserves graisseuses du corps) sous forme de triglycérides (graisses) ! C’est là que le choix d’aliments à indice glycémique bas devient important !
    Marie de Manger Vivant 🙂

  9. Vanhove
    Bonjour
    J’ai trouvé vous explication vraiment très clair et cela je pense va me servir beaucoup pour la suite car j’ai pris au moins 10 kilos par rapport à de l’insuline et je ne me sens vraiment pas bien dans ma peau
    Des aujourd’hui d’hui je vais vraiment faire très attention à ce que je mange par rapport à vos conseils
    Cependant peut-être quelques conseils de menus pour une journée pourrait m’aider aussi avoir un exemple
    Je vais adopter aussi le fait de ne manger qu’une fois par jour c’est-à-dire le soir je ne sais pas si c’est une bonne idée merci de vos conseils
  10. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & intérêt ! 🙂
    Voici deux exemples de journée type :
    https://www.mangervivant.fr/une-journee-type-de-recettes-pour-retrouver-la-forme-et-la-sante/

    https://www.mangervivant.fr/alimentation-vivante-une-journee-type-pour-retrouver-la-forme/

    Pour plus de recettes encore, je t’invite à t’inscrire à notre newsletter pour recevoir toutes nos publications à venir 🙂

    Je t’invite à découvrir le jeune intermittent cela sera intéressant dans ta démarche : https://www.mangervivant.fr/jeune-intermittent-incroyables-bienfaits-detoxiner-purifier-corps/

    Marie de Manger Vivant 🙂

  11. Carole
    Bonjour je suis atteinte d un foie gras et je me demandais si ce type d alimentation pourrait contribuer à faire réduire mon foie qui grossit de jour en jour même en essayant de faire attention à ce que je mange. Le reste de mon corps ne grossit pas mais mon foie oui…
  12. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    Merci de ton message, je t’invite à être bien à la précaution suivante parallèlement à ton alimentation : trouver un médecin naturopathe sensible à l’importance de ce type d’alimentation pour t’accompagner car le foie est un organe d’une importance capitale sur le fonctionnement global de notre santé. Néanmoins, ce que je peux te dire, c’est que si nous adoptons un style de vie et une alimentation saine, et que nous suivons les recommandations d’un médecin intelligent, nous améliorerons plus facilement la maladie. Ton foie a des difficultés à décomposer les graisses, et celles-ci s’accumulent ainsi dans le tissu hépatique, ce qui est vraiment nocif à terme. Il sera important de supprimer tout sucre transformé pour privilégier des fruits frais bien murs et des fruits séchés, des aliments qui n’auront pas été transformés industriellement. Ton corps a besoin d’anti-oxydants et d’anti-inflammatoire. Il est important de consommer beaucoup de fruits et de légumes, car il s’agit d’aliments très riches en antioxydants et en nutriments (qui aident à combattre ces problèmes, notamment l’inflammation). L’anti-inflammatoire le plus puissant est le curcuma frais que nous pouvons incorporer quotidiennement dans des jus de légumes réalisés à l’aide d’un extracteur de jus. Cette piste me semble très pertinente pour améliorer ta santé. Certaines plantes aident notre foie à se désengorger et c’est notamment le cas du Chardon-Marie. L’exercice physique régulier améliore la résistance à l’insuline, et c’est pour cela qu’il est important de réaliser au moins une demie heure d’exercice cinq fois par semaine.
    Je ne sais pas comment tu te nourris actuellement mais un changement alimentaire peut grandement t’aider, oui.
    Marie de Manger Vivant.
  13. Murielle
    Bonjour et merci pour cet article clair et complet. Je suis coeliaque (intolérante au gluten) depuis l’âge de 6 mois et j’ai souvent remplacé le pain par des galettes de riz … peu caloriques…. oui mais bon je remarquais bien que j’avais de nouveau faim 1/2h après. Je commence un régime en tenant compte des ig et cg, j’ai pas mal de kilos à perdre. J’ai cependant quelques interrogations: exit les produits sans gluten ( hypertransformés) mais impossible de se tourner vers les céréales complètes qui contiennent du gluten ( sauf le riz et le maïs mais ig trop élevé). Comment alors remplacer la tartine du dîner? Ensuite, quelle est la cg à ne pas dépasser par repas? Et y a t il un taux minimum pour éviter de mettre son corps en ‘alerte’ qui va lui faire réduire son métabolisme? Quoi qu’il en soit, une fois en phase de stabilisation du poids, je compte bien continuer cette nouvelle façon de manger et d’y convertir mari et enfants . Belle journée!
  14. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci de ton message et de ta confiance 🙂
    Attention tu n’es pas forcément “obligée” de supprimer totalement les féculents de ton alimentation !
    Mais je t’invite ) en diminuer la consommation et à les remplacer par des féculents de bonne qualité, sans gluten, à indice glycémique faible. Voici une petit liste :
    – Patate douce
    – Riz sauvage, basmati complet ou semi-complet
    – Quinoa
    – Pâtes et produits au sarrasin
    – Farine de châtaignes
    – Farine de coco
    – Manioc
    – Millet
    – Fonio
    – etc…

    N’oublie pas : Les féculents ça se mérite ! Il est préférable d’en consommer seulement les jours de sport ou lors de journée où tu es physiquement active.
    Si tu n’utilises pas tes muscles, les sucres des féculents vont venir alimenter les tissus adipeux et peuvent faire prendre de la graisse.

    Comment remplacer la tartine du dîner?
    Par ailleurs le pain des fleurs est une très bonne alternative sans gluten au pain (privilégier celui au sarrasin sans sel, à la châtaigne & au riz noir).
    Tu peux aussi manger un peu de pain au levain naturel, naturellement sans gluten, on en trouve sur les marchés ou dans les magasins biologiques.
    Pour remplacer le beurre, l’huile de coco est excellente à tartiner et super bonne pour la santé !

    Concernant la cg à ne pas dépasser par repas : si tu manges des aliments vivants à indice glycémique bas à satiété, il n’est pas utile de calculer pour chaque repas, les aliments vivants procurent une satiété au moment juste par rapport à nos besoins nutritionnels du moment.
    Pour augmenter son métabolisme, le sport et le sommeil seront des paramètres très importants.
    Belle journée & à très bientôt 🙂
    Marie de Manger Vivant.

  15. Murielle
    Merci pour ces pistes, j’en prends bonne note car il y en a que je ne connais pas du tout comme le pain des fleurs! A bientôt
  16. Jack
    Super article !!
    J’étais déçu quand je suis arrivé à la fin ! Je me suis dis ” Déjà ?! ” ^^
    En tout cas, très intéressant merci !
  17. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message, nous sommes ravis que cet article aie pu t’inspirer positivement.
    A très bientôt sur le blog 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  18. Stan
    Bonjour,

    Que prendre au petit déjeuner si le pain et les céréales sont pas les aliments les plus recommandés?
    ET pour des jeunes ados, est ce que le fait de manger des céréales tous les matins est mauvais?

    Merci

  19. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & intérêt pour l’alimentation Vivante & Ancestrale ainsi pour pour nos articles. Tu trouveras sur notre blog, beaucoup d’articles explicatifs sur les aliments à privilégier et sur ce que c’est de manger vivant & ancestral, je t’invite à déjà découvrir cet article pour découvrir “le” petit déjeuner sympa à découvrir pour toute la famille, il s’agit d’un Miam-Ô-Fruits version Manger Vivant :
    https://www.mangervivant.fr/recette-miam-o-fruit/
    Les fruits seront vraiment le meilleur choix pour le petit-déjeuner, accompagnés d’oléagineux ou pas

    Pour manger vivant et voir venir les résultats, il est préférable d’éviter les céréales à gluten comme l’épeautre, mais s’il est vraiment trop difficile de te passer de pain dans un premier temps, le pain de petit épeautre n’est pas mal du tout car c’est celui qui contient le moins de gluten.

    Enfin, les féculents même sans gluten sont plutôt à privilégier les jours où tu es physiquement active (sport, etc…)

    Il existe des super céréales sans gluten et sans sucres ajoutés qui peuvent bcp plaire aux ado et leur donner un max d’énergie pour le matin, cet exemple est un parmi de nombreux existant sur le marché sain :
    https://www.sol-semilla.fr/preparations-aux-superaliments/174-pti-dej-cacao-350g.html

    C’est hyper facile à préparer avec de l’eau ou un lait végétal ‘additionné de fruits frais ou non).

    A tout bientôt et prends bien soin de toi,
    Marie de Manger Vivant

  20. SP
    Bonjour, merci pour l article.
    Où puis je trouver une liste avec les CG des principaux aliments? Merci
  21. Lahaeye patricia
    Comment allier vos conseils avec un colon irritable ?
  22. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & intérêt Tu as dans l’article ci-dessus une petite liste non exhaustive mais celle-ci t’aidera à débuter. en règle générale en privilégiant les aliments vivants, tu seras dans la bonne direction : https://www.mangervivant.fr/alimentation-vivante-vs-alimentation-morte/
    Marie de Manger Vivant.
  23. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    pour les personnes qui ont les intestins enflammés et / ou le colon irritable il sera vraiment important & préférable d’éviter tout légumes crus, ceux-ci ayant des fibres trop irritantes.
    Une super solution est de se faire des jus de légumes à l’aide d’un extracteur de jus à faible rotation. Ces extracteurs ont une préservation nutritionnelle exceptionnelle mais de plus séparent les fibres du jus, ce qui permet d’ingérer les bons nutriments des légumes crus sans leur fibres irritantes.
    Il sera important de faire la part belle aux bons gras de qualité, ceux dont notre corps a besoin : https://www.mangervivant.fr/manger-gras-ne-rend-pas-gros/
    Aussi les fruits crus, ceux aux fibres les plus douces douces ne devraient pas poser de problèmes car les fibres des fruits sont toujours bcp plus douces mais il est important de manger les fruits seuls pour une digestion et assimilation optimale.
    Pour manger des légumes la cuisson à la vapeur douce est vraiment intéressante car elle préserve un très grand nombre de nutriments mais rend les fibres bien plus douces.
    Toujours tester avec des petites quantités et voir ce qui convient en y allant progressivement.
    Marie de Manger Vivant.
  24. anne
    coucou

    Merci pour cet article, j’ai adoré le lire.
    Pas forcement tout capté, mais je vais pouvoir corriger ma façon de manger.

    Merci
    anne

  25. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message ! 🙂 Sois rassurée cela prend du temps l’essentiel est de commencer à prendre des habitudes saines tous les jours, ce blog sera là pour t’y aider. A bientôt,
    Marie de Manger Vivant.
  26. Amel
    Merci beaucoup pour cet article super intéressant! Ça va m’aider à perdre mes 20 kilos( enfin j’espère lol). Cependant, mon alimentation est super riche de féculents ( couscous, nouilles, pâtes, pommes de terre surtout et autres comme vermicelles, frick, riz…etc). Je ne peux pas me passer de la pomme de terre, vermicelle, langue d’oiseaux et frick 🙁
    Est ce la CG est trop élevée? Jevparle surtout de la pomme de terre, merci de me Répondre. Bravo pour l’article.
  27. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & intérêt ! 🙂 Un changement alimentaire sain associé à une pratique sportive régulière est vraiment la clé pour atteindre tes objectifs.

    Oui aux féculents (féculents de bonne qualité, sans gluten, à indice glycémique faible : Riz sauvage, basmati complet ou basmati semi-complet, Quinoa, Pâtes et produits au sarrasin, Millet, etc… ) mais ils se méritent 🙂 : Je t’invite à en privilégier la consommation les jours de sport ou lors de journée où tu es physiquement active. N’hésite pas à manger des aliments bruts, sains et non transformés pour te sentir rassasiée, je t’invite aussi à découvrir cet article : https://www.mangervivant.fr/est-ce-que-feculents-cereales-indispensables-aux-sportifs/
    Si on consomme trop de féculents (même sans gluten à IG bas) sans bouger son corps, les sucres des féculents peuvent venir alimenter les tissus adipeux et faire prendre de la graisse.
    Les patates douces sont bien plus pertinent en consommation régulière que la pomme de terre, en raison de son indice glycémique.
    A bientôt & tout le meilleur pour toi,
    Marie de Manger Vivant.

  28. Mimi
    Merci beaucoup
    Diabétique depuis 20 ans avec deux types d insuline. J ai modifié mon alimentation.
    Résultat j ai du supprimer une insuline rapide dans un premier pour passer à un traitement moins fort.
    Bravo pour votre article qui soulève les soucis de notre société.
    Je me suis vue entendre par un corp médical « et bien si vous faites des hypoglycémies, manger une barre de céréales …. » au lieu de peut être penser à revoir le traitement de base.
    A bientôt !
  29. Rabeb
    Merci beaucoup pour ces informations moi j’ai 29 ans et je pèse 100 kg, ma taille 173 cm et je très gourmande je mange tout ce que je veux et quand je veux , même j’ai consulté plusieurs nutritionnistes mais hélas tout ce j’ai fait comme effort régime et sport tout ça tombe dans l’eau et je commence à 0 , j’aimerais bien avoir vos conseils et par quoi je dois commencer???
  30. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message ! 🙂 Bravo pour avoir modifié ton alimentation & atteints des résultats très positifs dans ton bien-être global, un témoignage comme le tien fait vraiment plaisir à lire et pourra inspirer positivement d’autres personnes. Prends bien soin de toi & à bientôt 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  31. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & ton intérêt pour l’alimentation Vivante & Ancestrale 🙂
    Le problème des régimes c’est q’il te font restreindre tes calories et quand tu reprends ton alimentation d’avant tu reprends tous tes kg voire même plus. Ici il s’agit d’un véritable mode de vie avec de délicieuses recettes, il s’agit donc d’une nouvelle manière de manger pour retrouver son poids de forme idéal. Je t’invite à commencer par modifier ton petit-déjeuner, voici une idée très saine qui apportera des bons nutriments et de la vitalité à ton organisme : https://www.mangervivant.fr/recette-miam-o-fruit/
    En parallèle je t’invite aussi à bien t’hydrater : eau, jus de légumes à l’extracteur de jus, tisanes, thé, etc…
    A très vite, prends bien soin de toi,
    Marie de Manger Vivant 🙂
  32. diana
    Bonjour, merci beaucoup pour cet article. Qu’en est t’il si l’on mange un aliment à indice glycémique élevé comme une barre céréalisé industrielle mais qu’environ 5 min après on fait du sport ?
  33. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton message & intérêt pour notre article 🙂 Que 5 min après tu fasses du sport ou non il sera important de manger le plus sainement possible des aliments non transformés industriellement. De plus il existe de délicieuses barres crues et en-cas sains.
    Marie de Manger Vivant 😉
  34. Lisa
    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article très intéressant !

    Donc si j’ai bien compris, si je consomme un aliment ayant un même taux de glucide en gramme qu’un autre, l’un me fera peut être garder plus de graisse que l’autre ?
    Parce que l’un peut avoir des glucides qui vont faire augmenter ma glycémie rapidement alors que l’autre de manière plus ou moins stable ?

    Mais au final les glucides qui vont laisser ma glycémie stable vont devenir quoi ?
    Ils seront forcément répartis pour faire fonctionner les cellules, un peu les muscles et tout ça progressivement, et pas forcément direct dans les tissus adipeux ? (sachant que j’ai peu d’activité physique en ce moment)

    La 80 CG c’est le total conseillé qu’on doit avoir par jour maximum ? Ça dépend aussi des activités physiques et tout ?
    Et donc pour 80 CG il faut des aliments de moins de 10 CG dans le meilleur des cas ?

    Veuillez m’excuser pour toutes ces questions, j’essaie de reprendre en main mon alimentation.
    Encore merci pour votre article en tout cas !

  35. Rodolphe
    Bonjour,

    C’est un article très intéressant et sensé. Ca me rappelle mes cours de SVT !
    Par contre j’ai un petit souci, étant végétalien j’ai augmenter ma consommation de féculent..
    En remplacement de la viande/poisson je fais du Seitan (A base de gluten de blé…*J’ai augmenter ma consommation de légumineuse (lentille / pois chiche / haricot rouge) pour l’apport en protéine et en FER.

    Je ne sais pas trop suivre un régime faible en CG tout en ayant mes apports Fer/protéine en étant végétalien. Auriez-vous des conseils et/ou des aliments adapter dans mon cas ?

    par avance merci !

  36. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    nous sommes ravis que cet article t’aie vivement intéressée ! 🙂
    Sache que si tu pratiques peu de sport, tu peux manger les glucides des fruits si mangés seuls ou en début de repas (jamais en dessert) mais en revanche oui, pour des féculents de bonne qualité, sans gluten, à indice glycémique faible : Quinoa / Pâtes et produits au sarrasin / Pâtes et produits à la farine de châtaigne / Pâtes et produits à la farine de coco / Millet / Riz sauvage, riz basmati complet ou semi-complet (à consommer moins souvent, l’index glycémique est plus haut), …mais il se méritent. Je t’invite à en privilégier la consommation les jours de sport ou lors de journée où tu es physiquement active.
    (car si on en consomme trop sans bouger son corps les sucres des féculents peuvent alimenter les tissus adipeux et peuvent faire prendre de la graisse).
    Marie de Manger Vivant.
  37. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour ton retour ! 🙂
    Voici une petite liste de protéines végétales de qualité :

    Pour avoir des sources variées et suffisantes de protéines végétales, je t’invite à varier avec les ingrédients suivant : (en plus de la spiruline en poudre ou paillettes de la marque Sol Semilla ou d’Akal Food qui sont de qualité excellente !) De plus la spiruline associée à de la vitamine c (citron ou accola par exemple t’apporteront le fer nécessaire).

    – Les graines de chanvre décortiquées

    – Les algues sous forme variées : paillettes à saupoudrer, feuille de Nori pour les makis, tapenade d’algue, etc…

    – Des légumes verts en suffisance

    – Des oeufs si tu en manges

    – Le pollen est une excellente source de protéines végétales également, le pollen cru congelé de Pollenergie est le meilleur que je connaisse.

    – Des oléagineux

    – des graines germées, elles sont une vraie bombe nutritionnelle ! (la majorité des légumineuses sont plus riches en nutriments assimilables quand elles sont germées)
    Marie de Manger Vivant.

  38. carla
    Bonjour,
    Est-il exact que la consommation de patates douces fait grimper en flèche le taux d’insuline ? Alors que l’article les classe dans les féculents “sains” à indice glycémique faible ? Y aurait-il une controverse sur ce légume ?
    Merci pour vos éclaircissements sur ce point.
    Bien à vous.
    Carla
  39. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    je te confirme que la patate douce est un féculent à IG bas 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  40. Samantha
    Bonjour conseiller vous de supprimer les feculents à un enfant diabetique type 1? En incorporant un petit dejeuner oeuf bacon j’ai aussi supprimer l’insuline rapide, merci de me renseigner.
  41. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci de ton message ! 🙂 Il est toujours primordial dans un cas de problème de santé de se référer à un médecin ou naturopathe ayant une vision holistique de la santé via une alimentation saine. C’est vraiment très capital, surtout dans le cas du diabète de type 1 !
    Ensuite il existe des tas de féculents sans gluten à index glycémique bas qui sont très intéressant nutritionnellement parlant, voici une petit liste :
    – Quinoa
    – Pâtes et produits au sarrasin
    – Pâtes et produits à la farine de châtaigne
    – Pâtes et produits à la farine de coco
    – Millet
    – Riz sauvage
    – Fonio
    – etc…
    Marie de Manger Vivant.
  42. Nora
    Merci ! Super article vraiment j’en ai pas passer une ligne
  43. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci, nous sommes ravis que cet article contribue à t’inspirer ! 🙂
    Marie de Manger Vivant.
  44. Fages
    Comment bien se nourrir?

    J’ai 69 ans, j’ai fait un AVC , il y a 18 mois.

    J’ai pris conscience depuis a la nécessite de savoir comment bien s’alimenter.

    J’ai lu avec beaucoup d’attention la contenance en sucre de tous ces aliments que nous ingurgitons innocemment…toute une éducation a reprendre.

    J’ai quelques questions à vous poser sur l’alimentation en général.

    Que pensez vous de la manière de s’alimenter a heure fixe ?
    Petit dej dejeuner, diner?
    Faudrait il s’alimenter quand le corps nous le reclame?
    Que pensez vous de l’alternative de “Jeuner” de temps à autres?

    Merci, cordialement.JM.

  45. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    merci pour votre message & intérêt pour cet article 🙂
    Nous aimons tout particulièrement le “jeûne intermittent” que je vous propose de découvrir à travers cet article : https://www.mangervivant.fr/jeune-intermittent-incroyables-bienfaits-detoxiner-purifier-corps/

    Au réveil il est souvent très tôt pour manger et l’appétit n’a pas encore pointé le bout de son nez. C’est très sain de s’hydrater et d’attendre la vraie faim pour manger.

    Voici un petit-déjeuner très sain qui se décline avec les fruits de saisons, le Miam-ô-fruits version Manger Vivant :
    https://www.mangervivant.fr/recette-miam-o-fruit/

    Après il s’agit aussi de s’écouter : pour certaines personnes il sera nécessaire de manger à heures fixes mais nous trouvons très sain de réapprendre à écouter sa vraie faim & à ne manger que lorsque l’on a véritablement faim plus que parce que c’est l’heure de manger. Par exemple si à midi vous n’avez jamais faim il sera préférable de déjeuner à 14h par exemple.
    Il est excellent pour la santé & privilégier un bon sommeil de manger 3 à 4h avant de se coucher afin d’avoir bien digéré avant de mettre son corps au repos & pouvoir vraiment se ressourcer durant le sommeil, indispensable pour un métabolisme performant :

    https://www.mangervivant.fr/augmenter-son-metabolisme/

    Marie de Manger Vivant 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4K Partages
Partagez
Tweetez
+1