4 astuces pour augmenter son métabolisme, brûler du gras et retrouver la forme !

Et si je vous disais que les problèmes de surpoids, de baisse de libido, de manque de motivation ou encore que la tendance à la dépression pourraient potentiellement provenir d’une seule et unique cause : la chute de votre métabolisme. Est-ce que vous voulez en savoir plus ?

Dans cet article nous allons donc parler du métabolisme qui est un processus physiologique dont nous entendons très peu parler mais qui se trouve être très important car il est impliqué dans le bon fonctionnement de l’ensemble de notre corps.
La compréhension du métabolisme est une clef indispensable pour se bâtir une santé de fer.

Pour commencer, je vais vous expliquer le rôle et l’importance du métabolisme dans notre corps. Je vais ensuite vous montrer 4 moyens pour augmenter votre métabolisme d’une façon naturelle et avoir une patate d’enfer tout en gardant la banane 😉 !

Pour commencer, le métabolisme c’est quoi ?

Le métabolisme c’est l’ensemble des réactions chimiques qui se déroulent dans notre corps, il est essentiel pour maintenir nos fonctions vitales en marche.

C’est lui qui va influencer le rythme d’assimilation de notre nourriture, le rythme d’élimination de nos déchets, notre température corporelle mais aussi toutes les fluctuations chimiques dans notre corps.

Notre métabolisme n’est jamais stable et est en constante fluctuation. C’est la glande thyroïde (située dans notre cou) qui est chargée d’augmenter ou de diminuer la puissance du métabolisme, un peu à l’image d’un thermostat.

Plus notre métabolisme est important, plus nous brûlons de l’énergie et donc plus nous brûlons nos réserves graisseuses, plus on a chaud, plus nos humeurs seront positives, plus notre libido sera importante : c’est globalement notre corps qui fonctionne mieux.

A l’inverse, les personnes avec un métabolisme ralenti brûlent peu d’énergie et sont plus sujettes au surpoids. Ce sont des personnes frileuses avec une libido en berne et qui possèdent une forte propension à la dépression et à la négativité en général.
Si vous souffrez de ces symptômes c’est probablement que votre métabolisme (ou plus précisément, votre thyroïde) ne fait plus son travail.

Les solutions concrètes pour augmenter son métabolisme :

1. Retrouvez un sommeil réparateur

augmenter son métabolisme sommeil

Un sommeil de qualité est indispensable pour régénérer son énergie et ses réserves nerveuses.
Pour faire fonctionner une voiture il est indispensable d’avoir une batterie rechargée. Le corps fonctionne de la même manière.

Si je possède l’énergie nerveuse nécessaire → mon corps fonctionne correctement.
Pour augmenter son métabolisme il est très important de dormir correctement.

A l’inverse, une personne épuisée va “tourner au ralenti” et cela risque d’influencer directement le fonctionnement de sa glande thyroïde (qui est chargée de réguler notre niveau de métabolisme…)

L’épuisement va en effet faire diminuer drastiquement la puissance de notre métabolisme et provoquer tous les problèmes que nous avons cités. Cela explique pourquoi il est courant de dire que le manque de sommeil et la fatigue nous font grossir ou nous rendent dépressifs !

Un sommeil de qualité c’est quoi ?
La plupart des personnes pensent qu’un sommeil de qualité se mesure en “nombre d’heures”. Elles ne prennent pas en compte l’heure du coucher alors que cette mesure est la plus importante.

Vous devez :

  • Dormir en suivant les cycles naturels du soleil (se coucher entre 21h et 23h, se réveiller entre 6h et 8h) Les heures de sommeil avant minuit comptent double !
  • Dormir au calme sans bruits extérieurs dans une chambre aérée.
  • Se préserver de la pollution électro-magnétique en éteignant son téléphone portable et son wi-fi, mais aussi en débranchant tous les appareils électriques à proximité du lit (lampe, réveil etc.).
  • Éviter les écrans (ordinateur, TV) juste avant de dormir car ils possèdent un effet excitant et nous empêchent de dormir.

2. Bougez le plus souvent possible !

activité physique métabolisme

L’effort physique est un très bon moyen pour augmenter son métabolisme. Vous comprenez donc l’intérêt de rester physiquement actif au quotidien.
Vous pouvez ainsi pratiquer une activité sportive régulière ou introduire l’effort physique dans votre quotidien en remplaçant par exemple la voiture par le vélo, l’ascenseur par l’escalier, le canapé par de la marche etc. Faites place à votre imagination.

Ce qui compte c’est la régularité et la fréquence, le but étant de solliciter vos muscles tout au long de la semaine pour maintenir votre métabolisme à un haut niveau.
Je vous garantis qu’une légère activité répétée tous les jours fait toute la différence !

Il est intéressant de savoir que certains efforts vont venir booster votre métabolisme plus que d’autres.
En effet, les efforts de type intensif conduisent à une nette augmentation du métabolisme, et cela jusqu’à 48h après l’effort. C’est-à-dire que pendant 48h vous brûlerez beaucoup plus d’énergie (et donc de graisse) qu’à la normale. Pour plus d’information je vous invite à lire mon article sur les efforts intensifs.

3. ARRÊTEZ LES RÉGIMES RESTRICTIFS

régime restrictifs augmenter son métabolisme

Beaucoup pensent que pour perdre du poids, il faut avoir recours aux régimes restrictifs → Très mauvaise idée !

Lorsque l’on se renseigne un peu on se rend très vite compte qu’il existe une multitude de régimes de toutes les sortes et de toutes les couleurs. Tous ces « régimes » ont une chose en commun : ils ne respectent pas les besoins physiologiques de notre corps.

Pourtant l’idée de base peut sembler plutôt bonne : manger moins pour moins stocker de graisse… Néanmoins la réalité est différente.

Lorsque nous nous privons de nourriture le corps met en place une réponse adaptative :
Lors d’un régime, le corps ne reçoit plus suffisamment de calories et va diminuer le niveau du métabolisme (et donc la consommation énergétique) de manière importante pour s’assurer qu’il y ait assez d’énergie disponible pour maintenir nos fonctions vitales opérationnelles.
Si cette privation perdure dans le temps, le niveau du métabolisme va rester très bas et cela même lorsque vous allez vous remettre à manger « normalement ».

Et qu’est ce qui se passe lorsque vous arrêtez votre régime ?
Vous reprenez plus de poids qu’avant tout simplement parce que vous avez affaibli votre métabolisme.
Les dépenses énergétiques de votre corps sont restées très basses et il n’est plus capable d’utiliser la nourriture que vous consommez à nouveau → Stockage de graisse

La restriction calorique peut avoir des effets bénéfiques si elle reste ponctuelle comme cela est le cas pour la pratique du jeûne.
Seulement, lorsque celle-ci se prolonge aveuglément dans le temps (régime) cela peut devenir très nocif et même catastrophique !

4. Mangez des aliments à base de graisses végétales

Noix de coco augmenter son métabolisme

« Quoi ?! du gras pour augmenter mon métabolisme, mais je croyais que le gras ça faisait grossir ! »

Certaines croyances font passer les graisses alimentaires comme un poison majeur qu’il faudrait absolument éviter sous peine de se retrouver obèse et malade… Encore une fois, rien de plus faux.
Attention, lorsque je parle de graisses, je parle bien sûre de graisses de bonne qualité (non transformées et non cuites) et qui plus est des graisses végétales !

Ces graisses favoriseraient grandement l‘élévation du métabolisme et seraient un atout santé majeur… (précurseur d’une grande partie de nos hormones, anti-inflammatoire, adoucissant de la sphère intestinale etc.)

La noix de coco et plus particulièrement l’huile/graisse de coco serait fabuleuse pour augmenter son métabolisme.

Du gras pour vous aider à maigrir et vous sentir mieux, vous l’avez rêvé ? La coco l’a fait pour vous 😉
La noix de coco n’est pas le seul aliment riche en matière grasse végétale, il en existe une multitude. .

Aliments riches en graisses végétales :

  • Toutes les graines et fruits oléagineux : noix Grenoble, coco, cajou, pistaches, amandes, noix du Brésil, graines de lin, graines de tournesol, graines de courge, graines de chanvre, graines de sésame…
    Note : certaines graines et certaines noix ont besoin d’être préalablement trempées ou germées pour augmenter leur potentiel nutritionnel et éliminer la présence d’anti-nutriments toxiques.
  • Les purées à base de noix et de graines : cacahuètes, amandes, noisettes, cajou, sésame…
  • Les avocats
  • Les olives
  • Les huiles végétales (olive, colza, tournesol, etc.)

Pour vous assurer de la qualité des graisses consommées, veillez à sélectionner les aliments les plus bruts et les plus naturels possibles. Des aliments n’ayant pas subi de transformation ou de cuisson !

Exemple d’aliments gras à éviter :

  • les pistaches, cacahuètes, noix de cajou grillées à sec et salées
  • les huiles non bio, pressées à chaud
  • la purée de cacahuètes grillées

C’est lorsque l’aliment est dénaturé que les graisses s’oxydent et que celles-ci peuvent devenir nocives.

Finalement, on se rend vite compte que le manque de sommeil, d’activité physique, de matières grasses végétales et les régimes restrictifs sont un peu la marque de fabrique de la société actuelle :

– Nous avons des rythmes de vie complètement déséquilibrés qui sont source d’épuisement.
– Nous vivons dans une société marquée par la sédentarité et la paresse, comment trouver la motivation et l’énergie pour se bouger alors que nous sommes à deux doigts du burn out ?
– Notre image fait partie de nos préoccupations majeures, nous avons peur de grossir donc nous décidons de faire des régimes restrictifs en mangeant moins “gras” parce que l’on nous a persuadés que c’était la solution.

Franchement ! Pas étonnant de voir des gens qui tournent de plus en plus au ralenti.
Inversez la tendance et faites redémarrer votre corps, vous possédez maintenant les clefs pour le faire !


Vous pouvez aussi nous soutenir en partageant l’article sur Facebook avec le bouton bleu ci-dessous ! Va-t-on dépasser les 3 000 partages ?? Merci à tous ! 🙂

Vos commentaires et vos questions sont les bienvenus.

Commentaires (12)

  1. Dany
    Excellent article qui fait plaisir à lire. On se complique la vie pour perdre du poids et retrouver la santé alors que c’est si simple en soi le processus que tu expliques très bien au passage. Les gens commencent à comprendre qu’au delà de manger sainement et avoir une bonne hygiène de vie, c’est l’éducation alimentaire qui est importante. Connaître les aliments, quelles, saisons, les additifs etc.
    Dans les graisses mauvaises à éviter, j’ajouterai la viande rouge, elle contient des graisses qui favorisent l’athérosclérose contrairement aux noix par exemple qui contiennent des lipides de qualités.

    Bonne continuation à vous :).

  2. Valentin MGV

    Merci Dany !
    Oui encore beaucoup de fausses croyances à déconstruire mais je pense que les gens prennent de plus en plus conscience de l’intérêt d’une alimentation de qualité !
  3. Hervé G.
    Une fois de plus, un très bel article, simple, précis et enrichissant.

    Peut-être serait-il possible de recevoir quelques sources, notamment à propos du fonction du métabolisme ?

    Merci,

  4. girard
    Je n ai pas de glande tyroïdes c galere on a bo faire du sport etc le regime et bien on grossit on maigrit on grossit etc 🙁
  5. Valentin MGV

    Salut Hervé,
    Merci à toi 😉
    Je suis un peu fainéant pour rassembler l’ensemble des sources scientifiques qui m’ont été utiles pour écrire mes articles…
    Car celles-ci sont tirées de l’ensemble des nombreux ouvrages et livres que j’ai lu.
    Je vais êtes sincère, quand il s’agit de LA RÉELLE santé des gens on se rend vite compte que les études indépendantes et fiables ne courent pas les rues. (va savoir pourquoi …)
    Je te conseil les cours de médecines qui sont physiologiquement irréprochables mais il faut juste changer son regard.


    Oui il te manque le thermostat pour réajuster ton métabolisme…
    Il faut persévérer vers une hygiène de vie plus saine => nourriture saine, rythme de vie et sommeil adéquat, de l’exercice physique avec modération.
    Tu peux aussi consommer des aliments riches en iodes qui sont un bon soutien pour les déficience de la thyroïde.

    Tout n’est pas perdu, j’ai déjà eu le témoignage d’une personne qui après ablation de sa thyroïde à vu celle-ci se reconstruire progressivement et à pu baisser parallèlement ses doses de Lévotirox… Le champ des possibles est encore méconnu !
    Bon courage à toi.

  6. catherine duval
    bonjour,
    tu aurais pu rajouter la diminution du sucre rapide qui passe pour un booster d’énergie alors qu’en fait c’est le contraire.
    tes articles sont très bien.
  7. Françoise Racine
    Auriez-vous des conseils pour moi qui ai un côlon irritable diagnostiqué depuis au-delà de 20 ans?

    Par expérience je sais que j’absorbe moins bien certains légumes et fruits: la pelure de tomate, entre autres est très agressive dans mes intestins. J’ai la diarrhée tous les jours sans mon Imodium prescrit.

    Malgré les conseils qui recommandent de retirer beaucoup de famille de légumes et certains fruits, je suis incapable de suivre ce régime. Trop contraignant et plate. Je suis incapable de manger sans oignon, sans ail, sans tomate, et la famille des choux que j’affectionne particulièrement.

    Je préfère manger de tous les fruits et légumes et gérer mes intestins avec du Imodium . Il y a deux jours, chez Avril (aliments naturels) j’ai acheté une poudre de glutamine appelée INTESTINEW afin d’aider à réparer la muqueuse intestinale. Je garde espoir.
    Merci de partager vos articles si intéressants.
    Françoise

  8. Cath
    Bonsoir,
    Je parcours votre site d’articles en articles et je le trouve très bien fait !
    Je suis passée à l’alimentation vivante depuis un mois (j’étais végétarienne avant), et c’est vraiment le top. Plus de faim, plus de fringales.
    Toutefois, bien que j’aie une activité physique régulière (20 heures par semaine), je n’ai pas perdu 1g (alors que j’aurais bien besoin de perdre 7-8 kg de gourmandise et de malbouffe de ces trois dernières années, et que je suis “IMC” en surpoids).
    J’avoue ne pas comprendre un tel phénomène… Mais attendu que l’alimentation vivante me convient parfaitement. Je compte continuer avec ce mode de vie, même sans perte de poids.
  9. Gaelle
    Merci pour cet article ! Quelles seraient les solutions quand on applique déjà ces principes et que cela ne suffit pas ? J’ai été crudivore végétalienne durant 1 an. Durant cette période j’ai vu la fatigue chronique, la déprime et l’acné disparaitre. Mes allergies et troubles digestifs étaient partis peu de temps auparavant, en arrêtant le gluten et les produits laitiers. J’ai pris de la masse musculaire sans faire plus de sport, j’ai perdu des kilos et gagné en énergie. Ma TSH était dans la norme basse ! Mais après quelques mois, les troubles digestifs et l’acné sont revenus. J’avais constamment faim. La préparation des repas étant compliquée, j’ai décidé de repasser à une alimentation plus conventionnelle (toujours vgl et sans blé). 3 mois après j’ai pris 8kg, c’était il y a un an et je n’arrive pas à les perdre malgré certains changements positifs d’hygiène de vie. Lors d’une analyse ma TSH était dans la norme haute. Je pense ne pas avoir tout exploré de l’alimentation vivante / crue j’ai senti avec le frugivorisme qu’il manquait quelque chose …
  10. Karleskind
    Pour ceux qui ne not essaye’ , combien de temps met -on pour relancer l ‘organisme?
  11. Salvo
    Bonjour

    Il faut 2 à 3 mois pour relancer l’organisme …il faut en parallèle aider nos tissus à detoxifier tous les mauvais nutriments accrochés à nos parois en l y aidant en s’injectant des bactéries ( probiotiques donc) = fruits légumes frais extraits tous les matins au petit déjeuner plus probiotiques ( au moins des germes de 10 milliards de bactéries par gellule) pendant 2 mois et ça ira bcp bcp mieux ..

  12. laura
    Bonjour,

    Après 3 ans a essayer divers régimes pour perdre du poids, essayer d’équilibrer mon alimentation a tous les repas, j’ai enfin trouvé quelque chose qui fonctionne. La clé de tout ça c’est de ne pas se frustrer, lorsque vous frustrez votre corps, dès que vous allez remanger normalement, celui ci va absolument tout stocker.

    C’est ce qui m’est arrivé après tous les régimes que j’ai fait.

    En écoutant mon corps et réadaptant mon alimentation.
    J’ai perdu 13 kgs en 1 an. Je suis passée de 71kgs à 58kgs sans aucune restriction alimentaire. Sans manger équilibré à tous les repas, mais en équilibrant plus ou moins sur toute la semaine et en limitant les sucres raffinés. J’ai consommé des milliers de litres de tisane pour drainer au maximum et aider a évacuer les graisses.

    A côté, je fait du sport 1x par semaine environ 1h30 de fractionné, + de temps en temps 35-40 minutes de marche/jogging alterné.

    Ca peux sembler peu, mais ceci à fortement accéléré mon métabolisme. Résultat je me suis musclée et je n’ai perdu que de la graisse. Je suis en meilleure forme. Beaucoup moins fatiguée qu’avant. Je n’ai plus d’acné. Jamais froid, je dors bien, j’ai plus confiance en moi qu’avant… Je mange ce que je veux et je continue à perdre du poids car mon métabolisme est très élevé.

    Si vous ne vous sentez pas capable de courir comme recommandé sur la plupart des sites 45 minutes (3xsemaines) ce n’est pas grave, commencez petit. 10/15/20 minutes au début. Marchez si il le faut, courez lentement, n’ayez pas HONTE et dites vous toujours : c’est toujours mieux que de rester avachis sur le canapé.

    Petit à petit vous vous étonnerez de vos capacités. Aujourd’hui après seulement 1an de course à pieds, je peux courir 1h -1h20 sans problème, alors qu’au début j’étais épuisée au bout de 10mn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3K Partages
Partagez
Tweetez
+1