Le grignotage sain ne vous fera pas grossir !

Beaucoup de personnes pensent que le grignotage entre les repas  fait grossir et qu’il faut se limiter à manger uniquement à heures fixes.
Bien souvent, il s’agit de grignotage pour lutter contre le stress, ce qui ne correspond pas a une réel besoin.

Avez-vous réellement faim ?

Comme je l’ai dit plus haut, il faut bien faire la différence entre une envie de manger dans le seul but de lutter contre le stress et une réelle faim.
On pourrait croire que les repas riches et copieux nous mettent à l’abri de la faim pour plusieurs heures mais bien souvent, il s’agit de l’effet inverse.

En effet, lorsque nous mangeons des plats très riches avec souvent des mauvaises combinaisons alimentaires, la digestion est très difficile et demande beaucoup plus d’énergie.

Cela peut paraître paradoxal mais au final, les repas les plus copieux ne sont pas ceux qui nous apportent le plus d’énergie.
La plupart des gens associent le grignotage au fait de manger des aliments nocifs et souvent industriels (chips, gâteaux, barres chocolatées, bonbons…).

Alors qu’en réalité, le grignotage peut s’avérer bénéfique pour votre santé, à condition de choisir les bons aliments et de ne pas manger n’importe quoi !
Découvrez le grignotage sain.

5 exemples de grignotage sains et rapides :

Grignoter ces aliments lorsque vous avez faim ne vous fera jamais prendre de poids et ils seront bénéfiques pour votre santé :

grignotage sain

  • Bananes, pommes, tous les fruits de saison !
  • Dattes, fruits séchés.
  • Œufs durs/mollets : faciles a transporter et pleins de bonnes graisses ! Enlever la coquille au dernier moment.
  • Smoothie : demande un peu de préparation mais c’est délicieux !
  • Amandes, noix, fruits oléagineux (à acheter non salés !)

Commentaire (1)

  1. durant
    Bonjour,

    Cet article confirme ce que me dicte mon corps. PLus je mange suivant les rigueurs de nutritionniste, plus je j’éprouve de la fatigue.
    J’adore me nourrir de fruits et de légumes … cette alimentation a souvent été jugée “de troubles alimentaires” par les médecins, mon entourage … depuis l’enfance, je rejetais viandes, pâtes … bonbons …
    Je souffre néanmoins de carence, surtout vitamine B12…

    Une question concernant le chocolat. J’aime manger du chocolat, quelques carreaux. Je reconnais une forme d’addiction liée aux fluctuations de l’émotionnel. J’en suis consciente, je fais en sorte de me détacher de cela.
    Que préconisez vous pour le chocolat ? Oui ? Non ?
    Je vous remercie,
    votre blog et surtout votre méthode, me déculpabilise … je pensais avoir un problème avec l’alimentation … être attirée par les fruits et légumes est normale je vais continuer à écouter mon corps …
    Chaleureusement,
    Virginie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *