La méthode pour maintenir de bonnes habitudes alimentaires

motivation régime

Garder sa motivation dans le temps lorsque l’on commence à changer ses habitudes alimentaires est une chose très difficile.

C’est ce qui empêche la plupart des personnes d’atteindre leurs objectifs de perte de poids et de santé.

J’imagine qu’il vous arrive aussi de vous laisser aller et de reprendre vos mauvaises habitudes même si vous savez pertinemment que cela n’est pas bon pour vous…

J’ai moi-même mis énormément de temps avant de réussir à changer durablement mon alimentation et mon hygiène de vie. Aujourd’hui, il m’arrive encore de faire trop d’écarts mais avec l’expérience et ce que j’ai appris, cela ne dure jamais longtemps et j’arrive facilement à revenir à un équilibre. Cela n’a donc plus d’impact négatif sur ma santé et/ou mon poids.

« Crois que tu y arriveras et tu seras à mi-chemin – Théodore Roosevelt »

Le but de cet article est de vous faire économiser des semaines, des mois voire des années de stagnation et d’hésitation. Je vais partager avec vous les points importants de ma méthode qui me permet de rester déterminé et surtout de retrouver de la motivation lorsqu’elle n’est plus là…

Ma méthode est basée sur mon vécu et celui des personnes que j’ai pu aider ainsi que sur les nombreuses formations que j’ai suivies dans le domaine du développement personnel.

Attention, les principes que je vais partager avec vous ne sont pas magiques, vous devez répondre aux questions sérieusement et refaire l’exercice plusieurs fois si vous voulez avoir des résultats durables.

Prenez une décision dans le béton

La plupart des gens prennent des décisions dans le sable. Ils n’ont pas réellement envie de changer, leurs objectifs sont flous et ils ne sont pas déterminés.

Passer d’une envie à une décision est le seul moyen d’être motivé et focalisé sur ses objectifs.

Vous devez prendre une décision dans le béton armé.  Comment faire ? Vous devez réfléchir et définir ce qui est vraiment important pour vous et vous poser les bonnes questions.

Posez-vous les bonnes questions

Oui, on est à la limite de la schizophrénie mais croyez moi, se poser des questions à soi-même influe directement sur notre manière de penser et sur nos comportements.

Dans le cas de la remise en forme, voici 3 questions auxquelles vous devez absolument répondre :

« Est-ce que je le veux vraiment ? »

En vous posant cette question régulièrement vous allez clarifier vos objectifs et c’est primordial dans les moments de faiblesse. Si vous ne désirez pas réellement votre objectif, vous ne l’atteindrez jamais et c’est tant mieux car cela voudra dire que ce n’est pas ce dont vous avez besoin.

« Pourquoi ? Quels sont les bénéfices ? »

Listez les bénéfices (directs et indirects) de la réalisation de vos objectifs. Comme je le dis souvent, nous sommes des êtres de plaisir et en écrivant les bénéfices de vos objectifs vous allez automatiquement être motivés.

Il faut que le plaisir d’un repas très copieux soit inférieur au plaisir que vous ressentirez si vous atteignez cet objectif et le seul moyen c’est d’être conscient des avantages à venir en les listant clairement.

Voici pour vous inspirer ma liste d’avantages que j’ai écrite lorsque je faisais presque 100 kilos :
Avantages : moins essoufflé, meilleure apparence physique, moins de problèmes de santé à court et long terme, plus belle peau, plus de confiance en moi, plus d’énergie etc.

Amusez-vous ensuite à lister les avantages des avantages. Ex : plus d’énergie = je vais pouvoir réaliser… ; plus de confiance en moi = …

« Quel est le prix à payer si je ne change pas ? »

Pour répondre à cette question je vous propose de fermer les yeux et d’imaginer votre vie dans 1 an si vous ne changez rien à vos habitudes. Quels problèmes ne sont pas résolus ? Y-a-t’il d’autres problèmes qui sont apparus depuis ?

Faites une liste complète de vos « prix à payer » si vous ne passez pas à l’action. Exemple : je ne vais plus supporter mon reflet dans le miroir, je vais avoir une apparence d’une personne négligée, je vais user mon système cardiovasculaire et risquer des maladies…

Certains d’entre vous seront sûrement sceptiques et se diront que des questions aussi simplistes ne pourront jamais changer leur comportement. C’est ce que je croyais aussi, ça parait tellement simple qu’on n’a même pas envie d’essayer….

Pourtant, lorsque vous clarifiez vos objectifs et que vous êtes conscient des avantages (et des inconvénients si vous ne changez pas) votre cerveau voit les choses différemment et cela vous donnera de la motivation.

gratification instantanée

La gratification instantanée (plaisir sur du court terme) est votre pire ennemie.

La clé pour ne pas céder à toutes vos envies passagères est de ne jamais s’interdire définitivement de manger un aliment.
Dites-vous simplement « J’ai le droit d’en manger mais je le mangerai plus tard ou un autre jour » et laissez votre envie passer.

Avec ce type de comportement, vos habitudes vont changer au fil des jours et vos envies iront de plus en plus vers les aliments sains.

Les cheat-meals : vos alliés pour perdre du poids sur le long terme

Les cheat-meals, littéralement « repas de triche » sont des moments au cours desquels vous allez sortir du cadre des aliments « 100 % sains » pour manger un peu ce que vous voulez et ce dont vous avez envie.

Je ne recommande pas comme certains de se goinfrer d’aliments toxiques mais plutôt de se faire plaisir avec par exemple un repas plus « riche » que d’habitude, un bon vin si vous aimez, un bon resto… 🙂

Le but est de faire des cheat-meals au maximum 2 fois par semaine. Attention, cela ne veut pas dire que vous ne prendrez pas de plaisir durant les autres repas de la semaine, pour ma part il m’arrive même de prendre plus de plaisir à un repas « sain » qu’au cours d’un cheat-meal !

Le cheat meal est simplement un repas durant lequel vous allez remanger des aliments que vous aviez mis de côté pour votre santé.

S’il est correctement appliqué, le cheat-meal n’aura pas d’impact sur votre poids et c’est notamment grâce à ça que j’ai pu me faire plaisir tout en perdant du poids.


Nous recevons énormément de questions concernant la perte de poids et la santé et nous avons du mal à vous partager toutes nos connaissances par des articles.

C’est pourquoi nous sommes en train de mettre au point une méthode complète qui répondra à toutes vos interrogations via des vidéos, articles etc.

Cette méthode sera complètement différente de ce que pourrez trouver dans les livres ou sur internet.
Ayant moi même eu du mal à perdre du poids pendant plusieurs années, je connais très bien le problème que rencontrent les personnes qui veulent changer leur alimentation et je suis en train de synthétiser toutes mes idées pour pouvoir vous aider concrètement de A à Z.
RDV très prochainement !

A très bientôt,
Alexandre.

PS : si vous avez aimé mon article, aidez moi à faire le connaitre en le partageant sur Facebook avec le bouton bleu ci dessous. Merci !! 😀

Commentaires (4)

  1. Dany
    Bonsoir . J’ai trouvé cet article intéressant et complet avec des conseils simples à appliquer. J’avais du mal à mettre en place des objectifs ou même pratiquer la visualisation négative et je confirme que ce que tu dis fonctionne car j’étais septique de prime abord mais en testant, surtout la visualisation négative ou même positive, on se sent tellement mal ou bien qu’on se sent puissant limite après l’avoir fait.

    En ce qui concerne la mise en place d’objectifs, créer un objectif principal suivi de sous objectifs m’a clairement aider à voire grand mais en faisant de petites actions ce qui me permet de me rassurer devant l’ampleur de l’objectifs principal.

    Excellent site au passage, ça fait plaisir de voir quelqu’un qui prône pas la viande et les produits laitiers mais plutôt une alimentation vivante et gourmande ;).

  2. Quentin
    Très bon article !
    C’est vrai qu’avec la détox’ les sa***eries que nous avons consommer peuvent se retrouver dans notre sang et nous donner envie d’en consommer plus (cercle vicieux)… il en est de même avec les bactéries qui prolifèrent dans nos intestins et décide souvent à notre place le menu du jour ! Après 2 ans de changement d’alimentation, les craquages se font de moins en moins, et j’ai su trouver des « cheat meals » relativement sains : chocolat complet, nougat, patisseries cru fait maison etc…

    Bon courage pour vos projets ! 🙂

  3. Latifa
    Super article, pour ma part j’ai déjà commencé à suivre vos conseils, moins trois kilos en deux semaines, j’ai réappris à manger des fruits, encore merci!!!!
  4. Oona
    Bonjour,

    merci pour cet excellent article. Le principe du listing est en effet très percutant, en tout cas pour ma part.
    J’apprécie de plus en plus ce blog, j’ai hâte de voir la suite de vos précieux conseils.
    Je commence à peine le programme, on verra où ça me mènera…

    Encore merci pour ces articles!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *