12 mauvaises habitudes à prendre pour devenir gros, malade et fatigué !

Cette année j’ai pris une résolution : devenir gros, malade et fatigué !

C’est vrai il y en a marre de tous ces discours moralisateurs et il y en a marre d’entendre la phrase “quand on veut on peut”.
C’est décidé je baisse les bras et je me laisse aller !

Heureusement il existe des astuces terriblement efficaces pour détruire son capital santé en très peu de temps.

Je vais partager avec vous les 12 commandements à respecter pour espérer finir obèse, malade et réduire considérablement son espérance de vie.
Si vous respectez déjà ces 12 règles, ne changez rien ! Vous courez déjà vers le pire. (Oui, je vous dis ça pour vous donner envie de lire la suite de l’article !) 😉

1. Le sucre blanc : votre allié grosseur

Oubliez les produits riches en matières grasses, ils ne vous feront pas prendre de poids…
Si vous voulez grossir rapidement et vous rendre malade je vous conseille de vous gaver de sucres !

“De quels sucres tu parles ?”

Attention ! Pas n’importe quels sucres et surtout pas les sucres des fruits qui sont bien trop sains pour nous !
Non je vous conseille de vous tourner vers des “aliments” fabriqués à partir de sucres blancs raffinés :
sucre blanc raffiné mauvaises habitudes
– Sodas
– Sucreries et biscuits
– Viennoiseries
– Chocolat au lait
– Pâtes à tartiner
– Etc…

La consommation de sucres provoque un pic d’insuline qui va entraîner une transformation de ces derniers en graisses (triglycérides) qui seront stockées au niveau des tissus adipeux.

Manger du sucre provoque donc une prise de poids rapide, bonne nouvelle non ?!
Cela est très bien expliqué dans cet article, en revanche n’écoutez surtout pas ses conseils pratiques, vous risqueriez de perdre du poids.

2. Mangez des pâtes, du pain et des féculents à chaque repas

Manger des féculents à chaque repas est l’un des meilleurs moyens pour stocker un maximum de graisses et mettre à mal sa santé !

Pour rappel, les féculents sont tous les aliments composés principalement de sucres “complexes” ou encore “d’amidons”, dans le langage populaire on parle souvent à tort de “sucres lents”.

Tous les féculents ne sont pas mauvais ! Veillez donc à choisir les pires des féculents : les féculents raffinés à indice glycémique élevé.
On parle aussi de féculents “blancs” que l’on retrouve un peu partout :

féculents blancs danger

– Pain blanc
– Pâtes blanches
– Nouilles
– Viennoiseries (petits pains, croissants)
– Farine blanche
– Biscuits industriels (Petit Beurre, Oreo, Twix, etc.)

Ces aliments ont le même impact sur la glycémie que du sucre blanc pur : ils font littéralement exploser notre taux de sucre sanguin.
Notre corps va devoir stocker ce sucre excédentaire sous forme de graisses pour ramener notre glycémie à un état d’équilibre.

Ce genre d’aliments épuisent notre système nerveux et encombrent notre organisme d’un tas de déchets inutilisables.
Une consommation excessive de produits céréaliers (farines, pâtes, pain…) provoquerait un déséquilibre de notre flore intestinale (les bactéries présentes dans nos intestins) et l’empêcherait de remplir correctement son rôle.
La flore intestinale joue un rôle de première importance pour notre santé, elle est le premier rempart de notre système immunitaire.

Cerise sur le gâteau (notez le jeu de mot), la majorité des féculents sont fabriqués à partir de farine de blé !

“On a toujours consommé du blé, c’est quoi le problème ? !”

Je vais résumer simplement :

Sachez que le blé moderne a été génétiquement trifouillé (il s’agit d’un AGM : aliment génétiquement modifié, pour ne pas dire OGM) et cela pour contenir d’importants taux de “Gluten”.

Le terme gluten correspond à une famille de protéines (prolamines) présentes dans certaines céréales comme le blé, le seigle, l’orge, l’épeautre et petit épeautre, le kamut et l’avoine, etc...

Le gluten permet de faire gonfler le pain, cela permet de produire une plus grosse quantité et d’être plus rentable.

Je suis sûr que vous avez sans doute entendu parler de cette nouvelle mode qui consiste à ne plus manger d’aliments contenant du gluten !

C’est complètement débile, pourquoi se priver de gluten ? Le gluten serait responsable d’un tas de problèmes de santé, en voici quelques exemples…

danger gluten

Le gluten ça serait :

  • Un perturbateur endocrinien
  • Un neurotoxique
  • Une drogue (contient de la glutéomorphine, c’est pour cela que le pain ça rend accroc.)
  • Un perturbateur dans l’équilibre de notre flore intestinale

Le livre “Gluten, comment le blé moderne nous intoxique” de Julien Venensson nous explique bien à quel point le gluten peut être nocif pour l’homme, preuves scientifiques à l’appui .

Une bonne raison pour se gaver de farine de blé raffinée ! A vos spaghettis, trois, deux, un, partez !

3. Ne mangez surtout pas de légumes et de fruits frais

Attention, les fruits et légumes sont des produits vivants bien trop riches en micronutriments (vitamines, minéraux, oligo-élements), enzymes, en fibres et énergie électromagnétique pour nous rendre malades.

fruits légumes frais santé parfaite

Ce sont les acteurs principaux et incontournables de notre santé et correspondent totalement à la célèbre citation d’Hippocrate, père de la médecine :

“Que ton aliment soit ton seul médicament”

  • Fruits et légumes apportent une énergie de qualité à notre corps
  • Participent au nettoyage et à l’entretien de notre organisme
  • Favorisent le drainage et le transit intestinal (fibres)
  • Régénèrent notre système nerveux
  • Renforcent notre système immunitaire
  • Apportent une eau des plus pures à notre organisme
  • Veillent au bon fonctionnement global de notre corps
  • Etc…

Cet article montre bien comment faire la différence entre ces aliments dit “vivants” et bons pour le corps et les aliments “morts” qui sont terriblement mauvais pour notre santé.

Manger majoritairement des fruits et légumes frais c’est respecter les besoins de son corps et donc se condamner à jouir de la meilleure santé possible, quelle idée…

Ils sont bien trop bons pour votre forme, je vous conseille de les éviter totalement.

4. Les produits laitiers sont nos amis pour la vie !

Vous connaissez tous la publicité : “Les produits laitiers sont nos amis pour la vie”

Les lobbys laitiers ont totalement raison de nous induire en erreur !

produits laitiers nos amis pour la vie danger

Les produits à base de lait de vache pasteurisé et U.H.T (ultra hautes températures) ne seraient finalement pas si terribles pour notre santé :

  • 75% de la population mondiale n’est pas capable de digérer le lait correctement
  • Ils réduiraient grandement la densité osseuse et favoriseraient le risque de fractures et d’ostéoporose.
  • Ils contiendraient une grosse quantité de facteurs de croissance qui favoriseraient le développement des cellules cancéreuses et de certains cancers (prostate, sein…)
  • Ils seraient impliqués dans le diabète de type I
  • Etc…

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire l’article très complet de Jérémy du site Dur à avaler ou de lire le très connu “Lait, mensonge et propagande” de Thierry Souccar.

Pour détruire votre santé je vous propose donc de suivre les recommandations du PNNS (programme national de nutrition santé) qui vous conseille de manger entre 3 et 4 laitages (laits, fromages, yaourts, etc…) par jour.

5. La cuisine maison c’est ringard ! Place aux plats préparés

Quoi ?! Vous préparez votre nourriture vous-même ? Surtout pas ! C’est un réflexe bien trop sain et en plus vous êtes conscients des ingrédients qui composent vos plats…

Regardez comment nos grands-parents préparaient leur nourriture et regardez la longévité et la vigueur dont ils jouissaient, à ne surtout pas reproduire…

Pour manger le plus mal possible je vous recommande de vous nourrir nuit et jour avec les plats tout préparés de vos grandes surfaces préférées.

C’est tellement moins sain et tellement plus cher, pourquoi s’en priver ?!

plats préparés mauvais

Voici une idée de repas-type :

  • En entrée : Salade de carottes en boite (avec modération)
  • Plat : Pizza surgelée et soupe à réchauffer au micro-ondes
  • Dessert : M&M’s aux nanoparticules pour les enfants et crème glacée pleine de sucres et de crème pour les parents.

6. Restez le plus inactif possible !

C’est bien connu le manque d’activité physique serait très mauvais pour notre santé et favoriserait certaines pathologies :

  • Surpoids, obésité
  • Cancers
  • Diabète
  • Cholestérol
  • Ostéoporose
  • Dépression
  • Pathologies cardiovasculaires
  • Hypertension
  • etc…

Cet article vous expliquera très bien les raisons pour lesquelles l’activité physique est si bonne pour notre santé globale.

Laissez vos baskets dans le placard, mettez-vous en pyjama, installez-vous confortablement dans votre canapé et restez-y le plus longtemps possible.
sendentarité mauvaise habitude

Comme notre ami Mr. Patate, prenez la voiture au lieu du vélo, marchez le moins possible dans la journée, préférez l’ascenseur aux escaliers… Fatiguez-vous le moins possible !

Si vous commencez à être essoufflé et à transpirer c’est mauvais signe : vous faites du bien à votre corps et à votre cœur.

En gros ne faites surtout pas ce qui est dit dans cet article dédié à l’activité physique intensive.

7. Surtout ne dormez pas plus de 6 h par nuit.

Bien avant l’alimentation et la pratique physique, le sommeil est le pilier central de notre santé.

Le sommeil est la seule façon de recharger correctement notre système nerveux qui est lui même chargé du bon fonctionnement de l’intégralité de notre corps (nutrition, nettoyage, oxygénation, reproduction cellulaire).

Lorsque votre système nerveux est à plat, plus rien ne fonctionne et votre organisme part en cacahuète.
Tout cela est bien expliqué dans cet article et je vous conseille vivement de le lire (sauf la partie qui propose des solutions pour régénérer sa sphère nerveuse).

Pour donner un grand coup à votre système nerveux je vous conseille de dormir peu : moins de 6 h par nuit.

Après plusieurs semaines vous allez commencer à vous sentir extrêmement fatigué et irritable, vous n’arriverez plus à digérer votre nourriture, votre système immunitaire ne fera plus son travail, votre métabolisme va terriblement chuter et vous allez certainement prendre du poids.

fatigue chronique

Si en plus vous avez un travail stressant vous allez peut-être même réussir à faire un burn out ! La totale.

Vous avez compris le manque de sommeil est la meilleure de façon pour se ruiner littéralement la santé.

8. Ne faites pas vos courses en magasins Bio

Les magasins biologiques regorgent de produits d’une très grande qualité et d’une grande richesse en micronutriments. Ils sont cultivés sans engrais et sans pesticides chimiques contrairement à la nourriture conventionnelle de grande surface qui accumule une grosse quantité de produits chimiques qui se retrouveront dans notre ventre.

Rappelez-vous : Vous êtes ce que vous mangez !

Vous voulez devenir malades, fatigués et obèses ? Mangez de la M****

Essayez le plus possible de faire vos courses en grande surface, les produits y sont d’une qualité médiocre. Évitez à tout prix les enseignes biologiques.

9. Mangez rapidement dans une atmosphère négative !

L’atmosphère dans laquelle vous prenez vos repas ainsi que la vitesse à laquelle vous mangez influence grandement votre capacité à digérer et à assimiler votre nourriture correctement.

manger dans une atmosphère négative

La digestion et l’assimilation de ce que vous mangez sont très importants pour votre corps car c’est grâce à cette digestion que votre organisme va réussir à puiser les éléments indispensables à son fonctionnement.

Manger dans une atmosphère négative c’est en quelque sorte gaspiller la nourriture car elle ne sera pas utilisée (direct aux toilettes). C’est aussi se créer pas mal de soucis de digestion (gaz, crampes, lourdeurs, ballonnements, etc…)

Voici quelques conseils pour gâcher un maximum votre repas :

  • Mangez le plus rapidement possible (en moins de 10 minutes)
  • Ne mâchez pas trop longtemps votre nourriture, avalez-la directement !
  • Mangez dans un environnement bruyant et stressant
  • Mangez avec des personnes que vous n’appréciez pas
  • Veillez à bien vous énerver avant de passer à table
  • Mangez des aliments que vous n’appréciez pas

10. Mangez de la viande sans modération

Les études nous le prouvent aujourd’hui : manger de la viande EN EXCÈS (ou des produits animaux de manière générale) est mauvais pour notre corps !

En effet les produits animaux riches en protéines favorisent les phénomènes inflammatoires comme les tendinites par exemple.

De plus, l’azote qu’ils contiennent est acidifiant pour notre organisme et surmène nos reins. Selon L’OMS consommer de la viande rouge serait même potentiellement cancérigène… GENIAL !

viande rouge danger

Pensez à en manger matin, midi, soir et ne faites pas comme ces personnes qui pour le bien de leur corps ont décidé de réduire leur consommation de produits animaux…

11. Ne mangez que de la nourriture cuite !

La raison est simple, la cuisson entraîne une destruction des micronutriments des aliments :

à 50°C = destruction d’une partie des enzymes
à 60°C = destruction de la vitamine C
à 100°C = précipitation des sels minéraux, rendus non assimilables
à 110°C = destruction de toutes les vitamines
Les produits cuits au four, frits à l’huile et carbonisés sur un barbecue sont des aliments qui ont perdu presque l’intégralité de leur potentiel nutritif.

A l’inverse les produits crus et bruts comme les fruits et légumes conservent l’intégralité de leur nutriments et sont parfaitement bio-disponibles (assimilables) par notre organisme.

Composer ses repas avec des produits exclusivement cuits c’est se garantir une alimentation très pauvre en micro-nutriments…

De plus lorsque qu’un aliment est cuit et commence à brunir et à se carboniser (viande sur le grill, frites dans l’huile) un phénomène que l’on appelle “Réaction de maillard” se produit…

viande cuite réaction maillard acrylamide

La réaction de Maillard est une réaction chimique qui génère un composé toxique (l’acrylamide) qui est très probablement cancérigène (toujours selon L’OMS)…

Tous à vos friteuses !

12. Le stress : la cerise sur le gâteau

Une vie stressante est un bon moyen pour amplifier les effets négatifs des règles précédentes.

Effectivement, un excès de stress est réellement mauvais pour votre équilibre et votre santé !

stress danger santé

En fait le stress est un outil de survie naturel que nous avons hérité de nos ancêtres. A l’époque où ces derniers évoluaient dans un environnement hostile, le stress était un outil de survie et leur permettait de combattre ou fuir face à un danger :

Lorsqu’une bête sauvage apparaissait, le corps se mettait aussitôt en état de stress. Ce stress permettait d’inhiber les fonctions du corps inutiles, en économisant un maximum d’énergie pour la fuite et le combat :

Le système digestif, le système immunitaire, le système de nettoyage du corps (système lymphatique + émonctoires), la réflexion intellectuelle mais aussi l’altruisme laisse donc leur place à l’activité musculaire, les réflexes de survie et le repli sur soi-même.

Le stress n’est pas un problème à partir du moment où ses réactions ne se prolongent pas dans le temps et que nous pouvons y répondre rapidement.

Concrètement dans la nature, soit j’arrivais à fuir, soit je me faisais bouffer ; soit j’étais vainqueur ou bien vaincu…

Dans notre société moderne c’est différent… Lorsque mon patron me harcèle et que je subis énormément de pression au travail je ne peux plus réagir à ce stress en faisant face à mes supérieurs et en leur mettant un poing dans la figure ou encore en quittant mon lieu de travail dès que la situation devient trop pesante…

Nos sommes bien souvent forcés à vivre un stress PERMANENT qui devient chronique et c’est cela qui est dangereux…

Les fonctions vitales du corps sont mises en veille, ce qui sur le long terme peut devenir très mauvais pour votre intégrité physique :

  • Vous ne digérez plus et vous n’assimilez plus votre nourriture
  • Votre système immunitaire ne vous protège plus correctement
  • Votre système de drainage et de nettoyage est en veille, vous commencez à vous intoxiquer de l’intérieur
  • Vous n’avez plus les pensées claires et vous n’êtes plus capable de réfléchir et de raisonner avec facilité
  • Votre système nerveux s’épuise plus rapidement
  • Votre niveau de sucre sanguin (glycémie) reste constamment très élevé (risque de développer un diabète)
  • Etc…

Exemple d’une journée pour devenir gros, malade et fatigué…

Vous venez de passer une intense journée de travail bien stressante et vous n’avez pas suffisamment dormi la veille.

Vous êtes crevé mais vous êtes bien décidé à passer votre soirée assis devant la télé.

Vous vous préparez un bon gros steak haché surgelé frit à la poêle, accompagné d’une tranche de pain blanc, d’une pizza surgelée à chauffer au micro-ondes et d’un gros verre de coca-cola.

C’est bien sûr au moment de manger que vous commencez à vous engueuler avec votre conjoint(e) ce qui vous empêche de manger dans le calme, d’ailleurs vous ne faites même plus attention à ce que vous êtes en train manger car vous êtes complètement hypnotisé par les publicités à la télévision.

Pour vous calmer vous décidez de terminer votre soirée avec un bon dessert, faut quand même se faire plaisir, zut ! Un yaourt avec du Nutella pour se consoler… oups… vous venez d’engloutir la moitié du pot sans vous en rendre compte.

Que le temps passe vite quand on s’amuse… Il est déjà 2 h du matin est vous devez vous lever à 6h

Vous avez compris que cet article est complètement ironique !

Et bien entendu je vous invite à ne pas suivre les conseils de mon double diabolique.

Certains d’entre vous vont sûrement se reconnaître dans ce que je viens d’écrire et il ne serait même pas étonnant que l’exemple de la journée caricaturale citée plus haut soit le quotidien de nombreuses personnes.

Le but de cet article n’est absolument pas d’offenser qui que ce soit, mais de faire réagir et d’encourager certaines personnes à changer leurs habitudes.

Cet article est écrit sur le ton de l’humour mais sachez que les informations que je partage avec vous sont néanmoins vraies et très sérieuses…

Si vous êtes concernés par l’un ou plusieurs de ces points et que vous êtes soit en surpoids, soit atteint d’une maladie chronique ou encore que vous vous sentez fatigué, dépressif et que vous en avez marre de vivre cela : vous savez désormais quels sont les aspects sur lesquels vous devez travailler.


J’espère que vous avez apprécié cet article, si vous voulez des informations complémentaires pensez à lire nos autres articles sur le site et suivez nos publications sur notre page Facebook. 😉
Et bien sûr, n’oubliez pas de partager cet article autour de vous ! On compte sur vous.

 

Valentin PECK.
Rédacteur pour Manger Vivant, passionné par l’alimentation vivante, la santé et le bien être !

partagez-larticle

Commentaires (2)

  1. Simon
    Salut,
    J’adore le coté ironique de cet article.
    J’aime beaucoup l’exemple de la journée type pour devenir gros, malade et fatigué. C’est vraiment hilarant mais malheureusement c’est ce que énormément de gens font et sans même s’en rendre compte.
    Excellent travail bravo.
  2. Manger Vivant (Auteur de l'article)
    Merci à toi ! 😉
    Marie de Manger Vivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9K Partages
Partagez
Tweetez
+1